Auto Lifestyle

AMG Sport, l’ appellation ephemere

AMG Sport, l’ appellation ephemere

1 commentaire 📅26 janvier 2016, 08:02

Non elle n’aura pas duré qu’une petite journée, mais il faut admettre que ce fut court. Il y a quelques mois naissait en effet chez Mercedes-Benz, la gamme « AMG Sport » qui permettait, sans payer le prix fort d’une véritable AMG, de profiter de la griffe à trois lettres sur des Mercedes plus sportives que la moyenne. Une bonne idée n’est-ce pas ? Et bien c’est déjà fini ! Trois modèles ont eu l’exclusivité d’en porter le nom : la Mercedes Classe C 450 AMG Sport et les GLE/GLE Coupé 450 AMG Sport. Les chiffres de vente de ces versions ont sans doute joués en leur défaveur, peut-être ont-elles été perçues comme des AMG au rabais ?

Logo AMG

Pourtant, la démarche est sensiblement la même que chez la concurrence, et ces variantes valent le détour. Les versions « M Performance » de chez BMW mettent en valeur les modèles les plus performants de la gamme classique sur les petits et moyens châssis (M35i, M40i), et jouent la carte du Diesel haute-performance pour les plus gros modèles (M50d). Quant à Audi, les modèles « S » se retrouvent sur une grande majorité de sa gamme, suivant de peu la sortie des modèles sur lesquels ils se basent, pour proposer du sport en attendant la sortie des modèles « RS » plus tardifs à se manifester.

Logos M135i / S3

AMG Sport a donc été tué dans l’œuf par Mercedes. Mais rassurez-vous ! L’entité n’est plus, mais les produits restent ! En fait, ils seront directement intégrés à la gamme Mercedes-AMG. Avec la sortie du nouveau SLC (SLK restylé, pour coller aux nouvelles dénominations Mercedes), présenté au salon de Détroit qui vient de fermer ses portes, et qui embarquera en version AMG le même V6 biturbo de 367 ch que les Classes C et GLE AMG Sport, ces dernières adopteront la même désignation moteur, soit « 43 ».

Mercedes-Benz C 450 AMG Sport

Mercedes-Benz C 450 AMG Sport, future Mercedes-AMG C 43

On se retrouvera donc avec des Mercedes-AMG SLC 43, C 43 ou encore GLE 43. Et là où le SLC 43 coiffera la gamme du roadster compact avec un authentique ensemble châssis/carrosserie AMG, les C et GLE 43 resteront des versions intermédiaires aux diaboliques « 63 » et « 63s ». Elles continueront donc à se contenter d’un kit carrosserie AMG à peine modifié, de réglages châssis revus, et d’une sonorité retravaillée. D’une gamme sportive intermédiaire, on passe à de véritables Mercedes-AMG moins extrême… et bien plus attractives financièrement, il y a de quoi se réjouir finalement !

Mercedes-Benz GLE 450 AMG Sport Coupé

Mercedes-Benz GLE 450 AMG Sport Coupé, futur Mercedes-AMG GLE 43 Coupé

Reste que dans l’opération, ces versions « 43 » ne profitent pas de l’assemblage moteur effectué par un seul et même homme, avec plaque métallique signée apposée sur le cache moteur pour en attester, ce V6 ne sortant pas des chaînes de production d’Affalterbach, fief d’AMG. Pour les ex-450 AMG Sport, rien de dramatique, mais pour le SLC 43, c’est plutôt dommage, surtout qu’une « petite » A 45 AMG et son 4 cylindres turbo y a droit. D’un autre côté ce bloc 2.0 litres a été poussé dans ses derniers retranchements pour un véhicule de série avec 381 ch, soit 14 de plus que le 3.0 litres V6 des « 43 », excusez du peu !

AMG engine handcrafted

Plaquette de prestige, ici sur le 6.0 L. V12 biturbo de la S 65 AMG

Alors appelez-les dorénavant Mercedes-AMG comme les grandes, et appréciez ces « 43 » sportivement bien placées. Et puis, qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse !

Partager cet article :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.