Auto Lifestyle

Alpina B7, BMW M760Li : Le jeu des 7 differences

Alpina B7, BMW M760Li : Le jeu des 7 differences

0 commentaire 📅25 février 2016, 07:48

Pour BMW, il n’était pas question de trop pousser le bouchon de la sportivité sur le porte-étendard de sa gamme, la souveraine Série 7. Pas question donc de porter l’appellation M7 de la division sportive Motorsport de la marque à l’hélice, pas plus que sur les précédentes générations. Sur ce modèle à part, le luxe prime et la puissance s’invite en toute discrétion par la possibilité d’être équipé d’une motorisation V12 depuis la deuxième génération (E32). 750i, 760i selon les époques, apparaissait sur la malle arrière accompagné de jantes et sorties d’échappement reflétant la noblesse mécanique, mais pas une once d’agressivité superflue. Pour sa toute nouvelle sixième génération de Série 7 en version longue (G12), BMW a semble-t-il voulu se rapprocher un peu plus des propositions de ses concurrents directs.

Chez Audi et Mercedes-Benz, les versions sportives de leurs A8 et Classe S existent déjà depuis un moment mais s’emploient à garder également une certaine sobriété. Ainsi, la S8 s’est récemment offert une version encore plus performante avec la S8 « Plus » pour ne pas basculer du côté obscur du « RennSport » de quattro GmbH (équivalent de BMW M), et les Mercedes-AMG S63 et S65 font bien appel aux préparations du méchant sorcier d’Affalterbach mais avec des carrosseries beaucoup moins démonstratives que le reste de la gamme AMG. À Munich, le compromis apparaît alors à l’ordre du jour en dotant la nouvelle Série 7 d’une version M Performance, intermédiaire aux habituelles 760i et aux toujours inexistantes M7, avec la M760Li xDrive.

BMW M760Li xDrive

En fait, si BMW était si réticent à coller un « M » à sa limousine, c’est aussi parce qu’un autre constructeur (reconnu comme tel en 1983) s’emploie depuis 1965 à préparer les véhicules du motoriste bavarois dans les règles de l’art, avec une philosophie qui sied parfaitement bien à la Série 7. Ce constructeur c’est Alpina, créé par Otto Rudolf Bovensiepen comme fabricant de machines à écrire en 1949 puis repris par le fils Burkard Bovensiepen pour l’activité automobile, il travaille en étroite collaboration avec BMW pour développer des modèles plus sportifs mais aussi plus raffinés dans leurs façons de se conduire et dans leurs habitacles. Alpina c’est du sport en tout confort, de la performance sans la fatigue, en quelques sortes du grand tourisme à l’état pur !

Logo Alpina

Depuis la quatrième génération de Série 7 (E65), la famille Bovensiepen a apposée le « B » au vaisseau amiral de Munich devenant Alpina B7. S’apprêtant à être présentées au même moment, les nouvelles BMW Alpina B7 Bi-Turbo et M760Li xDrive donnent naissance à des propositions assez proches dans la sportivité automobile de luxe (ou le luxe sportif, à voir…), en empruntant pourtant des chemins assez différents pour y parvenir. La première reporte sur la « 7 » ses modifications habituelles du reste de sa gamme (esthétique, moteur, boîte, châssis…), quand la seconde consent à une sportivité esthétique inhabituelle pour ce modèle sans trop en faire, doublée d’un très gros et noble cœur mécanique. Le spécialiste de la « GT » sur base BMW affiche une B7 plus sportive que la Série 7 de chez M Performance, à moins que ce ne soit cette dernière qui s’oriente plus grand tourisme que l’Alpina ?

Les deux produits sont proches, mais les différences bien réelles, en voici la preuve par 7 :

  • Tout d’abord, sur la face avant, il y a ce pare-chocs à trois ouvertures conséquentes sur la M760Li qui marque la sportivité de manière épurée alors que la B7 joue plus sur l’aérodynamisme avec une seule ouverture à trois volumes, liés par des baguettes noires horizontales et soulignés par la traditionnelle lame inspirant l’efficacité. Juste au-dessus, l’inscription « ALPINA » confirme la provenance du modèle, et ressort sur cette couleur bleue disponible au choix avec le vert, les deux teintes historiques d’Alpina.
BMW M760Li xDrive

BMW M760Li xDrive

BMW Alpina B7 Bi-Turbo

BMW Alpina B7 Bi-Turbo

  • De profil, la M760Li annonce la couleur avec les logos « M » sur les ailes avant, les dynamiques jantes 5 branches doubles et sur les étriers de freins bleus ainsi que la très classe inscription « V12″ sur les montants de pavillon arrière. Sur la B7, rien de tout ça, mais une baguette chromée qui se poursuit sur le pare-chocs arrière et surtout, les jantes caractéristiques des modèles Alpina, à rayons multiples avec valve de gonflage intégrée à l’une des branches (creuse) au niveau du moyeu, une exclusivité. Les pneus de 20″ sur les deux modèles, sont plus larges sur la B7 de 10mm à l’avant et 20mm à l’arrière. De plus, l’Alpina propose en option des jantes de 21 » en aluminium forgé de haute-résistance pour plus de légèreté.
BMW M760Li xDrive

BMW M760Li xDrive

BMW Alpina B7 Bi-Turbo

BMW Alpina B7 Bi-Turbo

  • À l’arrière, les deux versions arborent un petit becquet sur la malle, et c’est surtout la partie basse qui diffère. Le diffuseur de la M760Li remonte plus haut et accueille deux sorties d’échappement scindées en deux d’aspect mat. Les catadioptres sont repoussées au niveau de la malle de coffre, alors que sur la B7, elles sont dans la continuité des baguettes latérales, au-dessus des deux doubles canules d’échappements ovales et chromées plus sportives.
BMW M760Li xDrive

BMW M760Li xDrive

BMW Alpina B7 Bi-Turbo

BMW Alpina B7 Bi-Turbo

  • Ensuite vient le moteur, la grosse différence entre la M760Li et la B7. D’un côté, un moteur V12 6.6 litres que l’on retrouve chez Rolls-Royce qui développe ici 600 chevaux et 800 Nm de couple tout rond. De l’autre, le V8 4.4 litres bi-turbo de la 750i qui passe de 450 à 608 chevaux et de 650 à 800 Nm également, des chiffres proches mais obtenus à partir d’un bloc plus léger chez Alpina, gage d’agilité. Ce couple énorme permet une utilisation tout en souplesse et peut répondre à toute demande de puissance instantanément quel que soit le régime, fidèlement à l’esprit Alpina, sans pour autant suivre les pas de Brabus et sa Rocket 900 qui a modifié la Classe S à l’extrême, le préparateur de Bottrop ayant une philosophie plus radicale pour ses créations tout aussi luxueuses.
BMW M760Li xDrive

BMW M760Li xDrive

BMW Alpina B7 Bi-Turbo

BMW Alpina B7 Bi-Turbo

  • Ce qui nous emmène au chapitre des performances, où les deux BMW profitent d’un équipement de leurs trains roulants très semblables. Les deux disposent en effet des 4 roues motrices xDrive, des 4 roues directrices Integral Active Steering, des barres anti-roulis actives Active Roll Stabilization, une suspension pneumatique pilotée ainsi qu’une boîte de vitesse séquentielle à double embrayage Steptronic Sport comptant 8 rapports. Seuls les réglages varient entre la M Performance et l’Alpina. Pour le 0 à 100 km/h, c’est 3.9 secondes pour la première et… 3.7 sec. pour la seconde ! De quoi prendre en sandwich l’Audi S8 Plus et ses 3.8 secondes ! Pour la vitesse max., c’est toujours à l’avantage de la B7 pour pas grand chose : 250 km/h avec la M760Li, voire 305 en option avec le M Driver’s Package et 310 km/h pour la B7, parfait pour l’Autobahn.
BMW M760Li xDrive

BMW M760Li xDrive

BMW Alpina B7 Bi-Turbo

BMW Alpina B7 Bi-Turbo

  • Dans l’habitacle, c’est bien évidemment du très haut niveau de luxe et de raffinement, la Série 7 comptant parmi les références du genre dorénavant. Sur sa version M Performance, le pédalier vire à l’alu avec logo « M » sur le repose-pied et le volant Motorsport se veut plus sportif avec un nouveau design à trois branches. L’Alpina revoit ses compteurs digitaux avec du bleu en couleur dominante, ajoute de l’aluminium sur la branche inférieure du volant qui reste cependant identique à la version de série et bien sûr remplace les logos à bord de BMW par son propre blason.
BMW M760Li xDrive

BMW M760Li xDrive

BMW Alpina B7 Bi-Turbo

BMW Alpina B7 Bi-Turbo

  • Enfin, toujours à l’intérieur, seuls quelques détails finissent de les différencier. Sur la M760Li, c’est essentiellement son inscription « V12 » sous la mollette de l’iDrive qui remplace sur l’Alpina B7 la plaque du préparateur. Une Alpina qui se démarque par ses matériaux encore plus exclusifs comme la magnifique sellerie cuir nappa ou encore ses finitions faisant notamment appel à de la céramique.
BMW M760Li xDrive

BMW M760Li xDrive

BMW Alpina B7 Bi-Turbo

BMW Alpina B7 Bi-Turbo

La nouvelle BMW Série 7 attendait sa déclinaison sportive, elle en aura finalement deux ! L’Alpina B7 Bi-Turbo face à la M760Li xDrive, si proches et pourtant différentes, à vous de voir celle qui réussit le mieux le compromis entre limousine statutaire et sportivité. Vous trouverez bien 7 bonnes raisons qui feront la différence non ?

Partager cet article :

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.