Auto Lifestyle

24H du Mans 2014

24H du Mans 2014

0 commentaire 📅15 juin 2014, 20:01

Ça y est, le double tour d’horloge est terminé, et aura distribué son lot de surprises et de rebondissements jusqu’à 2 heures de la fin de « la plus grande course du monde » : les 24H du Mans. plus que de vous raconter ce qui s’est passé, c’est plutôt de tirer les enseignements de cette édition dont je souhaite vous parler.

  1. Porsche faisait son retour au Mans dans la categorie reine, les LM P1

24H du Mans : Porsche 919 Hybrid

Porsche est probablement le seul constructeur qui peut gagner pour son retour au Mans. Oui, le hold up a bien failli arriver, mais les 24H… ce n’est pas 22, et le V4 turbo hybrid n’a pas tenu la distance. J’emploie le terme hold up parce que réellement la 919 n’était pas suffisamment rapide pour battre les Audi et Toyota à la régulière. La Porsche a pris le commandement de la course ce matin suite à un problème mécanique sur la Toyota de tête, tandis que les Audi ont souffert de leurs turbos durant la nuit. Mais le mythe Porsche nous faisait espérer ce retour glorieux que seule la marque de Zuffenhausen pouvait accomplir. Mais attention à Audi et Toyota, 2015 sera une autre paire de manche…

  1. Les Toyota etaient les favorites

24H du Mans : Toyota TS040 Hybrid

Favorites car bien plus rapides et en tête du championnat du monde d’endurance, le WEC, qu’elles écrasent de leur performances ébouriffantes. Oui mais voilà, Toyota semble maudit au Mans, et sa TS 040 Hybrid réécrit l’histoire de l’incroyable GT One en 98 et 99 : tellement plus rapide que les concurrentes, grande favorite en 99 pour ce qui est pour moi l’une des plus belles éditions, elle s’inclinera finalement sur problèmes de fiabilité…

  1. Les Audi semblaient a la traine

24H du Mans : Audi R18 e-Tron quattro

Depuis le début du championnat WEC, les R 18  e-tron quattro semblaient en déficit de performances, et il était même permis après les premiers essais au Mans et surtout après les qualifications, de penser qu’Audi souffrirait face à Toyota et même Porsche. Je me disais même jusqu’à ce dimanche 15 juin vers 13H que les messages d’Audi sur les réseaux sociaux (autocollant welcome back sur le verso de l’aileron arrière de la R 18, et la vidéo où une R 18 écrit le même message à coup de donuts devant le siège de Porsche), allaient se retourner contre la firme aux anneaux, par un sobre message sur le verso de l’aileron de la Porsche 919 cette fois-ci : Thank you ! Mais non, Rome ne s’est pas construite en un jour, et Audi n’est pas devenu le patron de la Sarthe hier, mais depuis 16 ans déjà. Et l’expérience du Audi Sport Team Joest a pris le dessus sur ses adversaires, coriaces, mais encore un cran en dessous sur une épreuve aussi difficile que sont les 24H du Mans.

Pour ma part, j’ai déjà hâte de connaître le résultat de la prochaine édition, mais à n’en pas douter, Audi ne sera pas loin de la plus haute marche…

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Guillaume Lescaroux
Guillaume Lescaroux

Passionné d'automobile depuis sa plus tendre enfance, Guillaume a toujours rêvé de pouvoir la partager avec toute personne sensible à ce secteur. Pilote à ses heures perdues, il a pris le volant pour Sport Auto lors de la saison 2011 de la Caterham Academy France.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.