Auto Lifestyle

Essai : Porsche 718 Boxster S

Essai : Porsche 718 Boxster S

0 commentaire 📅15 juin 2017, 07:57

Chez Auto-lifestyle, on adore les véhicules sportifs qui plus est en cabriolet. Alors quand Porsche, nous propose d’essayer son tout dernier 718 Boxster, on ne peut que se réjouir car cet essai tombe le jour de mon anniversaire. Quel beau cadeau, merci au Centre Porsche Roissy pour le prêt de ce 718 Boxster S dans une teinte rare, le bleu Voodoo. Le Boxster est aujourd’hui un véhicule à part entière de la gamme du constructeur de Stuttgart mais il n’en a pas toujours été ainsi ! Nous en sommes à la quatrième génération (986, 987, 981 et 718 Boxster) du cabriolet Allemand qui n’a pourtant pas reçu un accueil fracassant pour les deux premières générations ! Sous estimée par de nombreux puristes, certains l’appelaient à défaut, la « sous » Porsche. Au fur et à mesure de son évolution, le cabriolet a su se faire sa place au point même qu’aujourd’hui on pourrait presque penser qu’elle vient chasser sur les terres de sa grande et mythique sœur, la 911. Alors, que vaut au quotidien ce nouveau 718 Boxster ?

Porsche 718 Boxster S

Porsche 718 Boxster S : Design et vie à bord

Design extérieur

Autant le dire tout de suite, nous ne sommes pas passé inaperçus à bord de ce 718 Boxster de part sa sonorité mais surtout sa couleur Bleu Voodoo. Il faut dire que les gens ne sont pas habitués à croiser des Porsche dans des teintes un peu flash ou qui sorte du commun. Notre 718 « Bleu Schtroumpf » a reçu un excellent accueil et de nombreuses personnes sont venues nous aborder pour discuter de l’auto et nous dire : « elle est magnifique » !

Porsche 718 Boxster S

Notre Boxster propose une ligne magnifique qui a évolué au fur et à mesure des générations. On peut dire que l’on retrouve un peu de type 986, 987 et beaucoup de 981 dans ce nouveau 718 Boxster ! Au delà de sa ligne de cabriolet 2 places à moteur central et de sa couleur, notre auto d’essai se distingue par de nombreuses options rares. Au programme on retrouve le Pack SportDesign peint en noir brillant qui fait ressortir la couleur bleu exclusive de notre roadster.

Porsche 718 Boxster S

Porsche 718 Boxster S

Cette teinte noire est rehaussée par les jantes empruntées à la 911, les « Carrera S » en 20 pouces et également en noires brillantes.

Porsche 718 Boxster S

Le Schtroumpf portant le monogramme 718 Boxster S (en couleur bleu Voodoo) affirme aussi sa personnalité notamment grâce à ses arceaux peints couleur carrosserie, à l’adoption de feux arrière teintés et à ses optiques équipés de l’option PDLS+ (Porsche Dynamic Light System Plus).

Porsche 718 Boxster S

Porsche 718 Boxster S

Porsche 718 Boxster S

La Porsche 718 Boxster S a clairement une ligne qui fait tourner les têtes mais dans la configuration de notre modèle d’essai, les passants se décrochent en plus la mâchoire ! Elle est belle à en tomber !

Porsche 718 Boxster S

J’étais septique lors de sa sortie concernant les modifications apportées sur l’arrière de l’auto mais je dois avouer qu’aujourd’hui, je trouve que c’est le plus bel angle de vue pour regarder ce Boxster. Cela apporte une vraie personnalité et une distinction comparé au reste de la gamme.

Porsche 718 Boxster S

Si je résume cette auto, au delà du terme superbe, je retiendrais particulièrement cette teinte Bleu Voodoo si rare qui capte la lumière, change légèrement de coloris en fonction de la luminosité et met tout particulièrement les formes du 718 en avant !

Porsche 718 Boxster S

Habitacle

Avant même de s’installer, on sent tout de suite l’univers Porsche empreint de sportivité et de luxe. Aucune fausse note à l’horizon avec une qualité d’assemblage très germanique et surtout des matériaux nobles comme le cuir, l’alcantara, l’aluminium ou encore le carbone.

Porsche 718 Boxster S

L’ambiance sportive a clairement été l’axe choisi lors de la configuration de notre modèle d’essai avec la présence de sièges baquets en carbone (tout simplement magnifiques), la couronne du volant Sport et le sélecteur de le boite PDK en Alcantara et enfin le pédalier en Aluminium.

Porsche 718 Boxster S

Porsche 718 Boxster S

L’ambiance fleure bon le sport et les options choisies sont, elles aussi, tournées vers le plaisir de conduite mais nous y reviendrons plus tard.

Porsche 718 Boxster S

En revanche, il y a une contre-partie aux magnifiques baquets, il faut être sacrément souple pour s’y installer et pour en ressortir. En même temps, le Boxster est une auto plaisir qui est rarement utilisée au quotidien, donc on lui pardonnera facilement ce petit détail. Une fois glissé dans le large baquet (réglable uniquement en longueur), le conducteur trouve rapidement une position de conduite parfaite. La position du levier de la boite PDG en Alcantara se situant sur le tunnel central est optimale et l’ergonomie est excellente.

Porsche 718 Boxster S

Tout est clairement pensé pour que le conducteur soit concentré sur la route et que celui-ci ait le moins de chemin à faire pour activer le PSE ou régler la climatisation par exemple. Le nouveau volant est splendide notamment avec sa large jante en Alcantara qui tombe parfaitement sous la main. On retrouve le sélecteur de mode de conduite qui change radicalement le comportement de l’auto en un simple mouvement de rotation. Seul détail un peu décevant, en regardant le volant je pensais que les inserts étaient en aluminium mais en réalité il s’agit de plastique peint.

Porsche 718 Boxster S

Dommage car les palettes se trouvant derrière celui-ci sont d’excellente facture et tombent de suite sous les doigts du conducteur. Coté système d’info-divertissement, ce nouveau Porsche 718 Boxster S est bien évidement à la pointe de ce qui se fait de mieux actuellement.

Porsche 718 Boxster S

Pour être très sincère, nous n’avons que peu utiliser ce système ou encore tester la sonorisation Bose car nous nous sommes concentrés sur ce pourquoi une Porsche existe, le plaisir de conduite ! J’ai tout de même pu apprécier le pack Assistance parking avant et arrière avec caméra de recul lors des manœuvres dans Chantilly. Je le recommande fortement au quotidien afin de préserver les boucliers de la belle ! La qualité de l’habitacle est également rehaussé par la présence du Pack Carbone avec des tapis de sol magnifiques mais rapidement salissants.

Porsche 718 Boxster S

Contrairement à ce que l’on peut penser, un Boxster est logeable. Certes, l’auto ne possède que deux places mais il sera tout à fait possible de partir en vacances à deux facilement sans faire de concession sur les bagages grâce aux deux coffres (avant et arrière) qui offrent un volume global de 275 litres.

Porsche 718 Boxster S

Porsche 718 Boxster S

Autre point à souligner, l’ouverture et la fermeture de la capote s’effectuent en environ 10 secondes et jusqu’à 70 km/h. Pratique !

Voici la vidéo :

En conclusion, ce 718 Boxster ne souffre d’aucun défaut de part sa qualité d’assemblage, ses matériaux, son volume de chargement est les multiples rangements, il fait office de référence dans sa catégorie !

Porsche 718 Boxster S

Porsche 718 Boxster S : Essai sur route

Outre ses diverses qualités de design ou de finition, c’est clairement sur ce point que l’on attend ce nouveau Boxster ! Il faut dire que le 718, troque son bon vieux Flat 6 contre un Flat 4 turbocompressé. L’énigme et la question que l’on se pose avant même de s’installer dans l’auto est comment Porsche va réussir ce nouveau tour de force ? Je vais résumer mes sentiments dès le premier tour de clé. Cela ne fait plus le bruit si typique du Flat 6 mais le bouillonnant 4 cylindres n’est pas avare en sonorité avec l’option PSE. Celle-ci est plus roque ! Les sentiments qui prédominent sont clairement la petite pointe de nostalgie mais elle s’entremêle avec l’enthousiasme de découvrir un nouvel angle d’approche de l’univers Porsche ! Dès les premiers tours de roues, je ne suis pas déçu. Ce nouveau moteur est beaucoup plus coupleux à bas régime ce qui permet de rouler en mode détente cheveux au vent sur un filet de gaz. En revanche dès que l’on appuie avec le pied droit, l’aiguille du compte tours s’affole et grimpe très rapidement dans une sonorité surprenante pour un « 4 pattes ».

Porsche 718 Boxster S

Ce nouveau bloc de 2,5 litres qui délivre 350 chevaux pousse fort et on se retrouve en un clin d’œil à des vitesses prohibées. Pourtant le 2,5 litres nourri au sans plomb pousse fort mais il reste linéaire, il ne procure pas le coup de pied aux fesses des moteurs turbos. Il n’en reste que ce moteur reste surprenant. Il ne nous fera jamais oublier le fabuleux Flat 6 mais il se montre comme un excellent successeur. La sonorité est au rendez-vous également. Voire un peu trop d’ailleurs, roque, cela pétarade au lever de pied. Au départ cela amuse mais au final je trouve que cela se montre un peu artificiel compte tenu du bloc moteur. Peu importe, je suis tout de même conquis par cette motorisation qui, je l’avoue, me rendait septique ! De plus, accouplé à la toujours aussi excellente, rapide et douce boite automatique à double embrayage PDK, ce 718 Boxster n’a rien a envier à ses prédécesseurs ! Le plus intéressant dans ce nouveau sèche cheveux allemand est sans conteste son châssis et les réglages de suspensions. Les ingénieurs Porsche ont créé un engin diabolique tant sur le plan de l’efficacité, du plaisir de conduite que de la polyvalence. L’auto se montre incisive et précise dès que le rythme s’accélère, un vrai régal. La direction est également à mettre en avant lors de la conduite sportive ou sur circuit car elle est très communicative, précise et remonte parfaitement les informations de la route. Ce Porsche 718 Boxster est un modèle d’efficacité et de plaisir de conduite. Elle passe dans les virages à des vitesses hallucinantes et sans pour autant en demander trop à son conducteur. On a vraiment l’impression que le roadster serait capable de passer dans les courbes bien plus vite ! En tout cas, il n’y a rien à redire sur le coté sportif et le plaisir de conduite procuré par ce nouvel opus.

Porsche 718 Boxster S

Le 718 Boxster S est au sommet de sa forme et j’avoue avoir adoré le brusquer sur les petites routes sinueuses dans la forêt derrière Mortefontaine. Mais au delà du coté sportif d’une Porsche, il faut aussi mettre en avant sa polyvalence et sur ce point ce Boxster S est clairement dans la lignée de ses ancêtres. Il se montre raide comme une sportive sans pour autant être cassant. Porsche a réussi a créer un savant mélange entre sportivité et souplesse d’utilisation. Il est aussi facile de conduire ce 718 Boxster en ville que de l’emmener sur circuit ! Sur les quelques kilomètres parcourus, nous avons pu constater que l’insonorisation (capote fermée) semble bonne. Toutefois, nous n’avons roulé que sur routes départementales et pas d’autoroute donc à vérifier ! La consommation est aussi un bon point car avec une moyenne de 10 litres au 100 kilomètres (et comme vous vous doutez j’ai souvent eu le pied très lourd) le Boxster s’en tire avec les honneurs. Rappelons tout de même que nous sommes en présence d’un véhicule sportif et que la consommation ne sera jamais celle d’une petite citadine ! Sans défauts, voir bourré de qualités, la marque de Stuttgart a su faire de son cabriolet 2 places la référence sur ce segment et après cet essai on comprend clairement pourquoi ! Polyvalent, amusant, précis sont autant de qualificatifs qui vont parfaitement à ce Porsche 718 Boxster S. Bravo cette auto est une réussite et elle se rapproche clairement du segment supérieur !

Porsche 718 Boxster S

Acheter un Porsche 718 Boxster S

Le 718 Bosxter est bien une Porsche et cela se voit également dans son prix. Jusqu’à présent, le Boxster était le modèle d’entrée de gamme du constructeur Allemand mais avec cette nouvelle génération 718, ce titre revient dorénavant au Cayman. Pour s’offrir ce petit cabriolet 2 places, il faudra faire un chèque de 57 080 € et le montant grimpe à 69 830 € pour un S. Et comme souvent chez Porsche, la liste d’options est longue et coûteuse mais il faudra en passer par là pour créer l’auto qui vous ressemblera le plus. Ces options permettront de mettre l’accent sur les équipements de confort ou d’optimiser d’avantage le comportement sportive de l’auto. Le rêve a un prix ! Si notre modèle d’essai vous a tapé dans l’œil, celui-ci est proposé à la vente par le Centre Porsche Roissy (disponible le 2 janvier 2018) au tarif de 107 900 Euros. Comme vous aurez pu le constater tout au long de notre article, ce 718 est très spécial au vue du nombres d’options qui l’équipent mais aussi de part sa couleur exclusive Bleu Voodoo qui lui apporte sa propre personnalité ! On a adoré son coté décalé !

Porsche 718 Boxster S

Conclusion

Je pense qu’après avoir lu ces « quelques » lignes, vous aurez compris que ce nouvel opus du Porsche Boxster nous aura taper dans l’œil et le cœur ! Certes son moteur a évolué mais il n’en est pas moins une vraie Porsche avec tout ce que cela peut comprendre. Performant, joueur et capable d’aligner les chronos sur circuit, ce Boxster impressionne. Il est sportif mais il est comme toute bonne Porsche utilisable au quotidien tant par sa souplesse d’utilisation que par son comportement. Son seul défaut pourrait être son prix mais un véhicule exclusif ne le serait plus s’il était accessible et cela retirerait surement une part du rêve ! Ce Porsche 718 Boxster S sera donc le compagnon idéal pour tout amoureux de l’automobile souhaitant se faire plaisir sans pour autant sacrifier son confort et qui souhaite partir en vacances avec son jouet pour adulte !

Porsche 718 Boxster S

Nous tenons encore à remercier le Centre Porsche Roissy pour le prêt de ce 718 Boxster S en guise de cadeau anniversaire ! Cet essai restera pour moi un souvenir précieux !

Porsche 718 Boxster S

On aime : le bleu Voodoo, le châssis, la polyvalence, son efficacité, son agilité, l’option carbone avec les sièges baquets à tomber, les 2 coffres, la disponibilité du moteur à tout régime.

Porsche 718 Boxster S

On aime moins  : la poussée trop linéaire du 4 cylindres turbo, la sonorité « trop » artificielle de l’échappement, le tarif en hausse, la coûteuse liste d’option pour personnaliser son auto

 

 

 

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire