Auto Lifestyle

Essai : Mazda MX-5 RF First Edition 2.0 Skyactiv-G 160 ch

Essai : Mazda MX-5 RF First Edition 2.0 Skyactiv-G 160 ch

0 commentaire 📅06 avril 2017, 08:08

Le Mazda MX-5 de son petit surnom Miata est devenue une bonne connaissance sur Auto-Lifstyle ! Nous avons pu essayer la toute première version de la Miata la NA, la troisième génération NC et l’actuel MX-5 ND. Grâce à Mazda France, nous avons eu la chance de retrouver notre meilleure amie mais cette fois-ci dans sa finition à toit rigide rétractable dénommée RF. Rappelons que cette finition à toit amovible est apparue pour la première fois sur la troisième génération (NC) du roadster Japonais sans porter l’appellation RF (Retractible Fastback). Déjà très séduisant tant par son design que par sa philosophie de conduite qui est sa marque de fabrique, le MX-5 se renouvelle et revient avec cette nouvelle version ! Que vaut-elle comparée à sa sœur dotée du toit en toile ?

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Essai Mazda MX-5 RF First Edition 2.0 Skyactiv-G 160 ch : Design et vie à bord

Design extérieur

Esthétiquement, ce nouveau MX-5 RF reprend les lignes sportives et racées que l’on connait déjà tout en y incorporant un toit rigide rétractable. Cette nouveauté ne casse pas du tout la ligne du petit bolide, voire elle lui apporte un réel plus en terme de présentation.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Celle-ci se démarque de sa sœur à capote en toile et cela lui confère un profil beaucoup plus typé coupé. Le coup de crayon est un réussite et la mise en place du système de toit est également bien pensée et parfaitement incorporée.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Mazda MX-5 RF Fist Edition

De profil on ne peut apercevoir les espaces laissés dans la carrosserie afin de basculer le dessus du pavillon derrière les deux sièges ( exactement le même emplacement ou se replie la toile du cabriolet). Les arches de ce pavillon permettent d’apporter une identité supplémentaire voire différente de sa sœur cabriolet. Une fois le toit replié, la « petite » Miata n’est pas un vrai cabriolet mais plutôt une version Targa.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Celle-ci protège d’avantage les occupants des perturbations aérodynamiques mais aussi des regards des passants. Dans cette finition First Edition qui est une série de lancement limitée à 150 exemplaires, la puce Nippone adopte une nouvelle couleur de robe inédite grise dénommée Machine Gray qui lui confère un look sportif mais également raffiné.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

On n’oublie pourtant pas la philosophie originelle du Mazda MX-5 qui est le plaisir de conduite et la sportivité avec des jantes noires brillantes BBS en 17 pouces tout droit échappées des circuits.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

On remarquera aussi une spécificité de cette édition limitée avec des rétroviseurs et un pavillon noir brillant qui rehaussent la teinte gris charbon du véhicule et donne une perception de sportivité « so chic ». La ligne est tout simplement pure et magnifique.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

L’adoption de ce toit rigide rétractable apporte un réel plus. J’ai également adoré la cinématique du toit à l’ouverture/ fermeture avec les arches qui se lèvent afin d’engloutir le pavillon derrière les deux sièges !

Personnellement je trouve que cette Miata RF est très désirable en particulier lorsque le pavillon est replié. Elle se veut différente et offre d’autres options comparées à sa sœur cabriolet. Les deux modèles conservent leurs esprits originels avec des lignes sublimes tout en se démarquant.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Après le choix est cornélien et il fera appel à la sensibilité de chacun entre un vrai cabriolet ou une Fastback.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Habitabilité

Dans l’habitacle, il n’y a pas de grosse révolution, on retrouve l’habitacle du Mazda MX-5. Celui-ci se veut petit mais pratique et fonctionnel.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Il y a tout de même deux nouveautés. Le premier est bien sûr l’apparition de la commande d’ouverture du toit qui se situe en bas, à gauche de la console centrale.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

La seconde est la présence d’un écran digitale devant les yeux du conducteur. il se situe à gauche du compte tour. Celui-ci conserve les multiples fonctions tout en ajoutant la vision de l’ouverture/ fermeture du toit rétractable.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Cette édition de lancement dénommée First Edition apporte de nombreuses finitions telles que des sièges Recaro en Cuir et Alcantara. On retrouve cette matière noble synonyme de sportivité également sur la planche de bord devant le siège passager.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Mazda MX-5 RF Fist Edition

On notera aussi l’apparition d’une plaque spécifique indiquant le numéro de l’auto parmi les 150 produites. Rappel sympathique du coté limité par le constructeur pour cette version de lancement.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

On retrouve les mêmes qualités que sur la version cabriolet avec une position de conduite parfaite, une bonne qualité des matériaux et d’assemblage, le haut des portes avec ton de la carrosserie ainsi qu’un système d’info-divertissement complet et intuitif.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

On retrouve aussi le point négatif de la commande de ce système d’info-divertissement se situant dans l’axe du levier de vitesse et qui a pour conséquence de se trouver sous l’avant-bras du conducteur. Le coffre se veut minimaliste (il perd seulement 3 litres comparé au cabriolet)  mais il est fonctionnel et capable d’accueillir aisément deux valises cabines.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

L’habitacle de la Miata RF est un vrai cocon qui respecte la philosophie originelle du MX-5. Malgré sa taille contenue on se sent parfaitement bien à bord de cette petite Targa et on n’a plus envie de le quitter (en particulier la place se trouvant derrière le volant) ! 

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Essai Mazda MX-5 RF First Edition 2.0 Skyactiv-G 160 ch : la conduite

Autant tout de suite casser les préjugés des septiques qui diront que l’adoption du toit rigide et de son système alourdit l’auto et la rend moins joueuse. Pas du tout ! Mazda a réussi la prouesse de faire un toit rigide et rétractable qui ne pèse que 40 kilogrammes. Le petit MX-5 prend donc un petit peu de poids mais cela ne se ressent pas du tout à la conduite.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Elle conserve son esprit d’origine qui est le plaisir de conduite. La direction est directe avec un excellent touché de route. Le levier de vitesses est toujours aussi parfait tant par son guidage et son débattement ultra-court tout comme le 2.0 litres Skyactiv-G qui est rond et répond à chaque sollicitation du pied droit. Celui-ci se montre proche du bloc 1.5 litres Skyactiv-G tout en ayant une meilleur allonge sur autoroute. En résumé que du bonheur !

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Le bouillonnant « 4 pattes » émet également une sonorité plus que flatteuse pour les tympans, encore un bon point. Cette Mazda RF reprend la recette de sa sœur à toit souple en lui apportant un plus en terme de protection des occupants. Le toit permet de réduire les bruits aérodynamiques sur autoroute même si un léger sifflement (qui peut se montrer agacent sur de long trajet) reste présent au niveau de l’oreille gauche du conducteur. En version « Targa », le Mazda MX-5 RF sera le compagnon parfait pour profiter du beau temps et se balader sur les routes secondaires. Toutefois dès que la vitesse accélère un peu et passe au delà des 100 km/h, l’air s’engouffre entre les deux arches du toit. Cela provoque un bruit bien plus prononcé qu’à bord du cabriolet. J’ai aussi pu noter un comportement très joueur et sportif tout en se montrant moins raide que le cabriolet. Rappelons que cette édition limitée à 150 exemplaires reçoit le renfort d’un barre anti-rapprochement et également des suspensions Bilstein.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Est-ce l’adoption de ces deux équipements qui font que cette RF First Edition est plus « cool » pour les lombaires ? Mystère ! On peut noter que son comportement est toujours aux petits oignons et sans faille. Un voiture plaisir, faite pour les gentlemen drivers. Pas besoin de rouler vite pour ce faire plaisir au volant de ce jouet pour adulte tant la bombinette du constructeur de Hiroshima est une réussite. Coté consommation, celle-ci se veut contenue grâce à son poids plume, avec une moyenne à 8 litres lors de notre virée de 200 kilomètres dans les Coteaux de Seine. Cette Miata RF donne la banane et je dois avouer que le seul défaut que j’ai trouvé à cette auto si attachante a été de devoir la rendre à Mazda France !

Mazda MX-5 RF First Edition 2.0 Skyactiv-G 160 ch : Les tarifs

Le tarif est un des point fort de la Miata. Bientôt disponible dans cette version RF, celle-ci recevra les 3 niveaux de finitions habituels : Elégance, Dynamique et Sélection. Deux motorisations sont disponibles le 1.5 litres Skyactiv-G de 131 chevaux et le 2.0 de 160 ch. Les tarifs débutent à partir de 27 800 Euros en version Elégance de 131 chevaux. Il faudra débrousser 33 250 € pour la 160 chevaux avec la plus haute finition qui est la Sélection. Si vous souhaitez acquérir le même modèle que notre Miata d’essai qui est une série limitée à 150 exemplaires (pour le lancement de la RF) et nommée First Edition, il faudra faire un chèque un peu plus important de 37 750 Euros.

Mazda MX-5 RF Fist Edition

Conclusion

Comme vous l’aurez compris tout au long de cet essai, j’adore cette petite Miata RF. Elle a tout d’une grande ! Véritable machine à sensation, elle procurera un plaisir fou à son conducteur. Elle n’est certes pas la voiture la plus pratique ou la plus fonctionnelle mais elle a tellement d’atout et une cote d’amour si importante qu’on lui pardonne tout ! Fidèle à son héritage tourné vers la légèreté d’une propulsion, les sensations de conduite et le plaisir derrière le volant, ce Mazda MX-5 RF coche toutes les cases et s’en sort à merveille ! Pour conclure, je reprendrai ma phrase de conclusion issue de l’essai de la version cabriolet, celui-ci est en quelques sorte le « dernier des Mohicans », un roadster sans compromis dédié à une seul chose, le plaisir de conduite ! Bravo et merci à Mazda de produire des autos si fantastiques, on en redemande !

Mazda MX-5 RF Fist Edition

On adore : cette auto !

On aime : les sensations de conduite, le moteur réactif, la ligne avec ce toit rétractable, sa cote d’amour auprès des passants, la commande de boite de vitesses.

On aime moins : la molette de l’interface d’info-divertissement toujours aussi mal placée.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire