Auto Lifestyle

Essai : Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4×4 BVA

Essai : Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4×4 BVA

1 commentaire 📅23 juin 2017, 08:02

Mazda France nous a convié à l’essai du tout dernier né de la gamme le CX-5. Le SUV Japonais fait partie des best-sellers de la marque et malgré le fait qu’en 2016 il ait été dépassé par son petit frère le CX-3 en volume de vente, le nouveau CX-5 devrait en toute logique récupérer sa place de leader très rapidement. La première génération était apparue en 2012 et avait reçu un restylage en 2015. L’ancienne génération avait été remarquée pour ses nombreuses qualités comme l’habitabilité, son design ainsi que son comportement. Alors ce nouvel opus du Mazda CX-5 fera t-il aussi bien que son prédécesseur ? Afin de répondre à cette interrogation, la sympathique et accueillante équipe de Mazda France nous a donné rendez-vous en Forêt Noire afin d’essayer le nouveau SUV que nous a concocté la marque d’Hiroshima.

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4×4 BVA : Design et vie à bord

Design extérieur

Déjà aguicheur sur l’ancienne génération, le design de ce nouveau CX-5 évolue. Son style vient toujours du design Kodo, l’âme du mouvement. Une chose est certaine, on ne peut pas le confondre avec la précédente version. Son design est plus épuré et sportif. La face avant affirme sa philosophie et on retrouve la nouvelle calandre qui prend place au fur-et-à-mesure sur l’ensemble de la gamme. Celle-ci est du plus bel effet ! Elle est tridimensionnelle avec en son centre le logo Mazda.

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Ce logo intègre sur les versions Sélection la caméra qui gère les systèmes FOW (avertisseur d’obstacle frontal), SBS (aide au freinage intelligent) et surtout le régulateur de vitesse adaptatif Mazda (MRCC). Les nouveaux optiques à LED (dès le premier niveau de finition) sont effilés et participent à la personnalité et l’agressivité de l’avant du Sport Utiliy Vehicle.

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Le profil est peut-être la partie qui a évolué la plus en douceur. On note toutefois la montée en gamme que cela soit en termes de finition et d’assemblage. Les parties vitrées se cerclent de chromes et sont séparées par des piliers noirs laqués qui contribuent à cet ensemble qualitatif.

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Sur notre version d’essai haut de gamme du Mazda CX-5 on retrouve des jantes en alliage 19 pouces « Gun Metal » bi-ton.

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Le ¾ arrière de l’auto a également été travaillé et soigné et le moins que l’on puisse dire c’est que les designers ont réussi leurs coups de crayon ! La ligne est un mélange d’arrondies et de lignes tendues comme la nervure qui part de l’optique arrière. Cela procure un effet sportif mais aussi très élégant.

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

L’arrière du véhicule était déjà ce que je préférais dans l’ancien CX-5 et j’avoue qu’il s’est encore bonifié avec cette nouvelle génération. Le SUV asiatique affirme sa personnalité et marque sa différence ! On retrouve les deux sorties d’échappement chromées de chaque côté du bouclier qui procure une allure sportif. Comme pour les optiques, les feux arrière ont été retravaillés. Ils sont plus fins et apportent encore plus de personnalité à l’ensemble.

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Ce nouveau Mazda CX-5 a de quoi séduire bon nombre de personnes d’autant plus qu’il repose sur les excellentes bases de son prédécesseur tout en modernisant les lignes et en améliorant la qualité perçue. De plus, Mazda nous présente deux nouvelles teintes sur ce CX-5, le Machine Gray (option à 600 euros) ou le tout nouveau Soul Red Crystal (option à 800 euros). Cette nouvelle teinte rouge sublime les lignes et elle se veut encore plus profonde et lumineuse que le Soul Red Métalisé. Tout simplement magnifique et surement l’un des plus beaux rouges de la production automobile actuelle ! Bonifié, magnifié, c’est l’âge de la maturité pour le SUV Japonais qui se distingue de plus en plus dans un segment où les autos manquent soit de style, soit d’audace !

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Habitacle

La grande révolution se situe particulièrement à l’intérieur de ce nouveau CX-5. Monté en gamme, c’est clairement la sensation lorsque l’on ouvre la porte et que l’on s’installe dans le SUV Japonais. Tout a été revu de A à Z et il faut dire qu’avec 698 pièces optimisées, à un moment ou un autre cela devait se voir. La qualité tant des matériaux que de l’assemblage grimpe en flèche. Les plastiques de la planche de bord deviennent moussés et la présentation se veut également plus actuelle.

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Assis derrière le nouveau volant, le conducteur trouve rapidement sa place grâce aux réglages électriques du siège et à la colonne de direction réglable en hauteur et profondeur. Les commodos sont comme dans l’ancienne génération, très bien placé et on se sent rapidement comme à la maison.

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Le siège respire également la qualité et il y a eu un gros travail sur la sellerie tant sur les matériaux que sur le maintien. A noter que notre modèle d’essai est équipé de l’option à 200 euros qu’est la sellerie cuir « Pure-White ». Celle-ci apporte de la luminosité dans l’habitacle de part sa teinte et son omni-présence.

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

On retrouve du cuir sur les sièges, les contre-portes ou encore le long de la console. Ce coloris « Pure-White » apporte un gros plus mais il faudra l’entretenir et la nettoyer régulièrement du fait de sa teinte claire ! Le dessin de cette nouvelle planche de bord est réussi, elle apporte un plus en terme de qualité perçue au touché et flatte la rétine.

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Des détails comme les deux aérations en reliefs se situant sous l’écran d’info-divertissement ou les inserts « Metal Wood » sont vraiment des détails sympathiques et réussis ! Le système d’info-divertissement est toujours aussi simple et intuitif à utiliser.

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Il faut noter qu’il est également possible de le mettre à jour en fonction des logiciels (en constante évolution) des smartphones. Plus besoin de changer d’auto lorsque l’on change de smartphone ! Trêve de plaisanterie, ce système est simple et efficace mais il se montre en retrait par rapport au tendance du marché du fait de l’absence des « incontournables » Apple Carplay et Android Auto. Le CX-5 se rattrape sur sa sonorisation puisque notre modèle est équipé (de série sur la finition Sélection) du système audio Bose composé de 10 hauts parleurs. Le son Bose est toujours aussi appréciable sur les longs trajets afin d’écouter à « fond les ballons » sa musique préférée pour ne pas s’assoupir ! S’assoupir, les passagers le pourront aisément car le SUV Mazda est très confortable et le constructeur a fait un gros travail sur l’insonorisation. Ce point aura fait l’objet d’un travail particulier et il faut souligner que c’est une réussite car il n’y a que très peu de bruit aérodynamique audible sur autoroute. Les passagers arrière n’ont pas été délaissés puisqu’ils pourront régler leurs sièges qui sont également chauffants (finition Sélection). Pour les « geeks » ou les enfants, plus de problème de charge des smartphones ou autres tablettes puisqu’il est possible de se servir des deux prises USB pour les charger !

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

On est bien à l’avant et à l’arrière donc ce CX-5 est parfait pour voyager en famille. Et bien oui car avec son volume de 477 litres ( à 1620 l), les familles pourront sereinement charger le coffre !

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Comme évoqué dans les lignes plus hautes, le Mazda CX-5 est bardé des dernières technologies en matière de sécurité active et passive. Je ne ferai pas la liste car elle serait trop longue. Dernier point à noter dans l’habitacle du Japonais, c’est la première fois que Mazda dote l’un de ses véhicules de l’affichage tête haute projeté sur la pare-brise (Finition Selection). Il y a beaucoup d’informations dans ces lignes mais il faut principalement retenir que ce Mazda CX-5 est toujours aussi ergonomique et logeable que son prédécesseur. Mazda a en revanche mis l’accent sur la qualité de l’habitacle et cela se ressent fortement. Une vraie et belle nouveauté !

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4×4 BVA : essai routier

Lors de cet essai nous avons principalement parcouru des routes sinueuses en Forêt Noire ainsi que de l’Autobahn ! Cela nous a permis de nous rendre compte du potentiel et des petits défauts de ce nouveau Mazda CX-5. Commençons par la partie autoroutière où notre SUV se comporte à merveille. On sent que celui-ci est taillé pour les longs trajets dans un confort excellent. Comme souligné, l’insonorisation a été au cœur de l’attention des ingénieurs de Mazda et clairement il n’y a que peu de bruits parasites qui ressortent ! Ces sons sont principalement quelques bruits aérodynamiques lorsque la vitesse devient déraisonnable sur nos routes limitées à 130 km/h mais rappelons qu’en Allemagne il y a des portions d’Autobahn où il n’y a pas de limitation de vitesse. donc aucune inquiétude sur ce point, le CX-5 se montre calme pour ses occupants. Le confort est également un point qu’il faut mettre en avant. Les suspensions ainsi que les assises font que l’on ne ressent pas las aspérités de la route et croyez moi, nous avons pu tester ce confort sur des petites routes en tout chemin et notre SUV plutôt typé urbain s’est montré prévenant pour notre dos ! Cette sensation s’est confirmée sur les petites routes sinueuses de la Forêt Noire. En résumé, le Mazda CX-5 est ferme mais sans pour autant se montrer violent ou cassant pour les cervicales ou les reins ! Bravo à Mazda pour ce magnifique compromis !

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Sur petite route, est ce que notre nouveau CX-5 est Jinba Ittai ? Pour rappel, cela signifie en Japonais que le cavalier fait corps avec sa monture. Habitué de la marque, je n’ai jamais été déçu sur cette philosophie qui caractérise la marque. Dans l’ensemble, je n’ai pas été déçu par ma monture. La direction se montre précise avec un train avant incisif qui guide parfaitement l’arrière du véhicule. Même en augmentant le rythme, le SUV montre du roulis mais relativement contenu compte tenu de sa typologie ! L’avant peut se montrer un peu lourdaud de temps en temps mais il sera difficile de le prendre en défaut. Il faut dire que notre véhicule d’essai est équipé de montes en 19 pouces de chez Toyo, marque de pneumatiques reconnu pour son adhérence « pot de colle » ! Coté moteur, le bloc Diesel 2.2 Skyactiv-D se montre volontaire et sa puissance de 175 ch (420 Nm de couple à 2 000 tr/min) est plus que suffisante.

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Pour le moment, le tableau est idyllique mais j’émettrai une petite réserve sur la boite automatique (en option) à 6 rapports Skyactiv-Drive. Celle-ci rétrograde rapidement en revanche elle se montre un peu lente à la montée des rapports et peu brider le conducteur qui souhaite s’amuser. Le compromis parfait, à mon sens serait ce moteur équipé d’une boite mécanique. Comme vous devez le savoir si vous me lisez régulièrement, je ne suis pas un adepte des boites automatiques. Ce sentiment a été renforcé par les quelques kilomètres que j’ai pu parcourir au volant du CX-5 équipé du moteur diesel de 150 chevaux et de la boite mécanique. Moins puissant, il m’a semblé plus vif et réactif que notre 175 ch BVA. toutefois et pour avoir une vision clair sur ce point, je vous proposerai prochainement un essai du Mazda CX-5 équipé d’une bonne veille boite à poigne ! Il faut tout de même reconnaître que ce nouveau SUV Mazda conserve les gênes chers à la marque asiatique. Il montre un comportement à la fois dynamique pour ce type de véhicule tout en conservant un confort d’utilisation remarquable. Coté consommation, notre SUV s’est montré sobre compte tenu du terrain accidenté que nous avons parcouru. Avec une moyenne de 7,8 l/100 km le Mazda a été impressionnant, un vrai chameau des temps modernes ! Le bilan de la conduite est plus que positif puisque ce nouvel opus reprend les excellentes qualités de son prédécesseur et corrige ses défauts. Le CX-5 offre un excellent compromis entre dynamisme et confort et cela peut de SUV peuvent rivaliser !

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Acheter un Mazda CX-5

Les tarifs de ce tout nouveau Mazda CX-5 débutent à partir de 30 100 euros pour la version Elegance équipée du moteur 2 litres essence de 165 ch et de la boite mécanique. Comme à l’habitude chez Mazda, on retrouve trois niveaux de finition (Elegance, Dynamique et Selection). A ce jour, notre modèle d’essai, un CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4*4 BVA est ce qu’il se fait de plus haut de gamme et il est facturé 43 600 euros comprenant les options cuir « Pure-White » (200 €), la peinture métallisée « Machine Gray » (650 €) et la boite de vitesse automatique à 6 rapports Skyactiv-Drive (2 000 €). A noter que les trois options citées ne sont que les seules disponibles au catalogue. La gamme du Mazda CX-5 sera très prochainement complétée par l’arrivée d’un tout nouveau bloc essence 4 cylindres d’une puissance de 194 chevaux qui sera le plus performant équipant le SUV Japonais.  Rappelons que la gamme Mazda bénéficie d’une garantie constructeur.

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

Conclusion

Avec son style Kodo mélange de lignes épurées et sportives, ce nouveau CX-5 se montre désirable visuellement. Il l’est aussi dans l’habitacle avec sa montée en qualité technique et des matériaux. Toujours aussi habitable, bardé des dernières technologies de sécurité passive et active, le Mazda CX-5 est clairement un SUV qui va faire de l’ombre aux cadors du marché Français que sont le Renault Kadjar ou le Peugeot 3008. Il apporte un plus en terme de dynamisme et d’agrément de conduite dans un segment qui met plus en avant le confort et la sécurité. Dynamique, logeable, bien insonorisé et confortable, le nouveau Mazda CX-5 a toutes les cartes en main pour prendre des parts de marché sur le segment si concurrentiel des SUV. Une auto a découvrir de toute urgence!

Mazda CX-5 Selection 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4x4 BVA

On aime : le design Kodo, l’habitabilité, le confort et l’insonorisation, la consommation du 2.2 l diesel, le dynamisme très Jimba Ittai  (sauf BVA), la sécurité proposée de série

On aime moins : la boite automatique, le moteur sonore lors de grandes sollicitations, le système d’info-divertissement sans Apple CarPlay/ Mirror Link/ Android Auto.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l’enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog.
Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire