Auto Lifestyle

Essai Mazda CX-3 Exclusive Edition 2.0L Skyactiv-G 150 ch 4×4 BVM6

Essai Mazda CX-3 Exclusive Edition 2.0L Skyactiv-G 150 ch 4×4 BVM6

1 commentaire 📅06 juillet 2017, 08:05

Le Mazda CX-3 a été lancé en 2015. Il est le SUV urbain du constructeur Japonais et a été le modèle le plus vendu de la gamme Mazda en 2016. Chez Auto-Lifestyle, on connait bien le CX-3 puisque nous avions été conviés à son lancement en 2015. Pour fêter l’arrivée de nouveau Mazda CX-3 version 2017, la marque d’Hiroshima lance une série spéciale dénommée Exclusive Edition. Mazda France nous a confié ce modèle pour notre essai. Alors quelles sont les nouveautés de ce Mazda CX-3 fraîchement restylé ?

Mazda CX-3 phase II

Mazda CX-3 Exclusive Edition 2.0L Skyactiv-G 150 ch 4×4 BVM6 : Design et vie à bord

Design extérieur

Toujours aussi désirable, ce petit crossover ! Avec son style musclé et à mille lieues des autres SUV urbains, le Mazda CX-3 se démarque dans un segment toujours plus concurrentiel. Cette version 2017 évolue en douceur comparé à son prédécesseur et seul les spécialistes de la marque se rendront compte des nouveautés. Son style Kodo (l’âme du mouvement) fait toujours merveille et on retrouve les traits que nous avions tant adorés lors de son lancement.

Mazda CX-3 phase II

Ainsi, la grande nervure qui part des optiques jusqu’aux portes arrière est toujours aussi agréable a regarder et marque toujours autant la personnalité du baroudeur urbain. Sur notre modèle d’essai Exclusive Edition, on note que le logo de la marque cache dorénavant la caméra qui permet de gérer les nouvelles technologies de ce CX-3, mais nous y reviendrons plus tard.

Mazda CX-3 phase II

Dans cette déclinaison, le Mazda CX-3 se montre vraiment désirable dans la teinte Machine Gray Métallisé et il affirme sa personnalité grâce à ses jantes en alliage de 18 pouces.

Mazda CX-3 phase II

Mazda CX-3 phase II

Cette édition spéciale est disponible dans 3 autres teintes qui sont noir, blanc ou blanc nacré. Sportif mais également chic et raffiné, ce Mazda CX-3 séduit toujours autant !

Mazda CX-3 phase II

Habitacle

L’habitacle de ce nouveau CX-3 fait toujours sa petite impression à l’ouverture de la portière. Il présente bien et notre version Exclusive Edition apporte encore en qualité perçue. Rappelons que cette édition spéciale prévue pour la sortie du restylage du crossover Japonais s’appuie sur la finition la plus haute de la gamme qui est la Sélection. Toutefois, celle-ci apporte des finitions inédites sur un CX-3, c’est aussi le but d’une édition spéciale me direz-vous !

Mazda CX-3 phase II

Ainsi on trouve une sellerie réglable électriquement en cuir « Havana Brown » du plus bel effet !

Mazda CX-3 phase II

Ce cuir surpiqué de couleur chocolat est aussi présent sur la planche de bord ainsi que les contre-portes.

Mazda CX-3 phase II

Mazda CX-3 phase II

On est toujours aussi bien installé à bord du CX-3 notamment grâce aux sièges confortables. Le conducteur trouve rapidement et facilement sa position de conduite derrière le nouveau volant et l’ergonomie est toujours aussi simple et efficace. Ce nouveau volant est simplifié et plus intuitif comparé à son prédécesseur qui comptait pas moins de 17 boutons.

Mazda CX-3 phase II

La console centrale est toujours aussi épurée, simple et ergonomique. On peut juste regretter que les oh combien pratiques ports USB ou l’allume cigare ne soient pas mieux masqués ! Le système d’info-divertissement MZD Connect accessible via l’écran tactile (à l’arrêt) ou la molette entre les deux sièges se montre toujours aussi simple efficace. On se fera rapidement à ce système qui demande quelques minutes de compréhension. A noter que l’on retrouve l’affichage tête haute toujours aussi appréciable et pratique.

Mazda CX-3 phase II

Vous l’aurez compris, ce Mazda CX-3 Exclusive Edition est particulièrement bien équipé ! Ce n’est pas la sécurité qui me fera dire l’inverse. On retrouve l’ensemble des dernières technologies qui existent sur le marché mais sur notre auto d’essai et c’est une nouveauté nous avons le régulateur de adaptatif Mazda (MRCC) couplé à l’aide à l’évaluation des distances (DRSS), l’avertisseur d’obstacle frontal (FOW), l’aide au freinage intelligent améliorée (SBS) et la gestion automatique des feux de route (HBCS). L’habitabilité reste dans la bonne moyenne de la catégorie pour les places arrière.

Mazda CX-3 phase II

En revanche, le système audio Boose qui procure un son appréciable a un revers car il mange une partie du coffre (287 litres) qui offre normalement une capacité de 350 l.

Mazda CX-3 phase II

Pour conclure, l’habitabilité, les matériaux et la qualité d’assemblage sont au rendez-vous de ce millésime 2017 du Mazda CX-3. La finition Exclusive Edition apporte un coté chic en terme de présentation grâce à la sellerie « Havana Brown ».

Mazda CX-3 phase II

Essai : Mazda CX-3 Exclusive Edition 2.0L Skyactiv-G 150 ch 4×4 BVM6

Notre CX-3 Exclusive Edition s’appuie sur le plus gros moteur essence disponible au catalogue Mazda qui est le 2.0 L skyactiv-G 150 chevaux en 4 roues motrices et équipé d’une boite mécanique.

Mazda CX-3 phase II

La devise de Mazda est « Drive Together » et s’inspire de la philosophie Jimba Ittai (le cavalier ne fait qu’un avec sa monture). En résumé Mazda met en avant la qualité et le plaisir de conduite et ce n’est pas ce nouveau CX-3 2017 qui me fera dire le contraire. Avec seulement 1235 kilogrammes sur la balance et un moteur de 150 ch, le SUV asiatique se montre à l’aise dans toutes les conditions. En ville, il est confortable et nerveux tout en ayant un gabarit contenu qui lui permet de passer partout. Sur route, sa direction et son moteur atmosphérique se montrent ludique et plaisant à mener. Je dois avouer qu’en général on s’ennuie au volant d’un SUV et bien ce CX-3 me démontre le contraire. Il respecte totalement la devise de la marque et on apprécie de s’installer derrière le volant. Ce Mazda CX-3 n’est pas qu’un simple crossover qui transporte d’un point A à un point B. Il se démarque de la concurrence de par son moteur essence atmosphérique (ce qui est clairement une espèce en voie de disparition), sa direction précise et sa boite de vitesse au guidage toujours aussi parfait.

Mazda CX-3 phase II

Les japonais et en particulier Mazda sont vraiment devenus Maître dans ce domaine. Le compromis comportement et confort son présents et le CX-3 ne prend que peu de roulis. Le SUV urbain de Mazda montre clairement des qualités routières dans le haut du panier de la catégorie. Sur autoroute, le constat est le même. L’insonorisation est correcte et les 150 chevaux du 2 litres essence permettent d’envisager sereinement les dépassements. Coté consommation, il se veut aussi excellent (et cela n’en déplaise au pro-Diesel qui diront que l’essence consomme trop) car Mazda est devenue un As en la matière grâce à ses dernières technologies. Le gros moteur 2 litres atmosphérique que l’on imagine glouglouter 10l au 100 n’aura consommé que 7,5 litres au 100 avec une majorité du trajet effectuée en Ile-de-France ! Bravo Mazda de continuer à créer des moteurs atmosphériques efficients et peu énergivores ! En résumé, notre Mazda CX-3 Exclusive Edition respecte parfaitement la devise Mazda « Drive Together » et fait partie des références de la catégorie dans ce domaine. Il pourrait même apprendre pas mal de chose aux leaders du segment !

Mazda CX-3 phase II

Acheter un Mazda CX-3

Les tarifs du Mazda CX-3 2017 débutent à partir de 21 150 Euros pour la finition Elégance équipée du moteur essence de 120 chevaux  en BVM. La note grimpe jusqu’à 29 500 Euros pour le haut de gamme qui est la finition Sélection avec le moteur Diesel de 105 ch en transmission intégrale et boite automatique. Si vous comptez acquérir un modèle comme celui de notre essai il faudra débourser la somme de 29 000 Euros soit un surcoût de seulement 900 Euros par rapport à la finition Sélection. Rappelons aussi que comme d’habitude chez Mazda, la liste des options est minime avec 3 possibilités que sont la peinture, la boite de vitesse automatique et la sellerie cuir « Pure-White/ Lux Suede ». Pour conclure, les véhicules de la gamme du constructeur Japonais sont garantis 3 ans ou 100 000 kilomètres.

Mazda CX-3 phase II

Conclusion

Le SUV urbain de Mazda n’a pas à rougir car il est bourré de qualités. Il ne demande qu’à se faire connaitre davantage et ce nouveau restylage 2017 ne fait qu’embellir les qualités du CX-3. Son plus gros atout est clairement sa conduite qui se veut ludique grâce à son moteur, sa direction, ses suspensions et sa boite de vitesse manuelle. Si vous cherchez un SUV pour le quotidien tout en conservant le plaisir de conduite, le Mazda CX-3 est fait pour vous !

Mazda CX-3 phase II

On aime : le moteur 2l essence, la boite de vitesse, la présentation de ce Exclusive Edition, son coté « Drive Together » (faire corps avec sa voiture).

On aime moins : Quelques détails de finition,  le volume du coffre, les ports USB et l’allume cigare non masqués

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l’enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog.
Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire