Auto Lifestyle

Essai Mazda 2 Dynamique 1,5 l Skyactiv-G 90 ch

Essai Mazda 2 Dynamique 1,5 l Skyactiv-G 90 ch

0 commentaire 📅29 septembre 2017, 08:01

Apparue en 2015, la troisième génération de la Mazda 2 croise le katana dans l’un des segments le plus relevé, celui des citadines. La petite Japonaise a des atouts à revendre et se différencie de ses concurrentes sur de nombreux points ! Forts de ses arguments, la marque d’Hiroshima a fait un update de son auto et dévoile le millésime 2017 de celle-ci. Mazda France nous a confié les clés de « La petite » dans sa version Dynamique équipée du bloc Skyactiv-G de 90 chevaux. Alors que vaut cette Mazda 2 2017 ?

Mazda2 2017

Essai Mazda 2 Dynamique 1,5 l Skyactiv-G 90 ch : Design et vie à bord

Design extérieur

Nous avions pu essayer la Mazda 2 en 2015 dans sa version Sélection. Lors de cet essai, nous avions adoré les lignes de la citadine Nippone et c’est tant mieux car le millésime 2017 n’a pas beaucoup évolué. Il s’agit même du jeu des sept erreurs ! Pour autant, chez Auto-Lifestyle.com nous sommes ravis de retrouver cette « vielle connaissance » qui se démarque dans cette univers si concurrentiel des citadines. La teinte rouge « Soul Red Métalisé » est toujours aussi magnifique et je réitère mes compliments de l’époque.

Mazda2 2017

Il s’agit vraiment de l’un des coloris les plus beaux du moment ! Les lignes n’ont pas vieilli non plus. Le design Kodo, « l’âme du mouvement » fait des merveilles. Son style particulier avec son long capot et sa bouille arrière arrondie sont une réussite styliste.

Mazda2 2017

Les petits détails comme la sortie d’échappement chromé, les répétiteurs intégrés dans les rétroviseurs ou encore l’antenne type « aileron de requin » (à partir de la finition Dynamique) apporte un plus en terme de finition.

Mazda2 2017

Prévue pour la ville, les designers de la marque Japonaise ont clairement fait le choix du style plutôt que de la protection. Ainsi, il faudra que les citadins amoureux de leurs petites « 2 » fassent attention aux boucliers et aux flans de leurs autos qui sont fortement exposés.

Mazda2 2017

La qualité d’assemblage Mazda est toujours de la partie et on retrouve les signes distinctifs de la marque comme la calandre 3D.

Mazda2 2017

Les jantes de 16 pouces bi-tons finissent de parfaire la robe de cette petite citadine qui en fait n’est pas si petite !

Mazda2 2017

Comme souvent chez Mazda, leurs autos se placent dans le haut de la catégorie en terme de dimension (4,60 mètres de long, 1,485 m de large et 1,495 m de haut). Petit mais costaud cette Mazda 2 !

Mazda2 2017

Habitacle

Dès l’ouverture de la portière, on retrouve l’ambiance Mazda. Notamment avec l’écran multimédia qui trône au centre de la planche de bord. Cet écran tactile (uniquement à l’arrêt) de 7 pouces  regroupe tout le système info-divertissement (GPS, radio, téléphonie, multimédia) et se manie via la molette se situant entre les deux sièges avant.

Mazda2 2017

Ce système demandera quelques minutes afin de se familiariser avec son fonctionnement qui est somme toute facile. Simple et efficace seront les termes qui le qualifient le mieux ce système ! La finition des plastiques est également inchangée. Celle-ci à l’aspect des plastiques moussés mais pour autant points de mousse puisque les plastiques sont durs ! La dotation de série est riche même sur cette finition Dynamique qui est le milieu de gamme.

Mazda2 2017

Ainsi on retrouve : le GPS, l’aide au freinage d’urgence (EBA), le système de surveillance de la pression des pneus (TPMS) la surveillance des angles morts (BSM) ou encore l’avertisseur de franchissement de lignes (LDWS). Le confort est excellent pour les deux places avant mais en retrait pour la banquette arrière qui se veut un peu ferme.

Mazda2 2017

La citadine Japonaise est dans l’ensemble très logeable même si il lui manque un peu de rangement comme par exemple  accoudoir central qui se montre pratique et offre du rangement. Le volume du coffre est bien placé pour la catégorie avec 280 litres pouvant aller jusqu’à 950 litres une fois la banquette rabattue.

Mazda2 2017

Comme lors de notre première rencontre avec la puce de Mazda, le sentiment est toujours le même puisque nous avons l’impression de nous trouver à bord d’un véhicule du segment supérieur.

Mazda2 2017

Essai Mazda 2 Dynamique 1,5 l Skyactiv-G 90 ch : La conduite

La petite Nippone est avant tout une citadine et lors de notre essai, c’est clairement sur ce terrain que nous l’avons mis à l’épreuve. Nous lui avons fait emprunter les grands boulevards pavés et embouteillés ainsi que les rues plus étroites de l’hyper-centre de la capitale. Malgré son gabarit légèrement supérieur à la moyenne de la concurrence, la Mazda 2 s’en tire à merveille notamment grâce à sa direction souple (parfois un peu trop d’ailleurs), directe et offrant un large rayon de braquage. Un autre point à attirer mon attention, le confort de fonctionnement de l’auto. Sur les pavés des Champs Elysées, la « 2 » ne s’est jamais montré cassante, bien au contraire. De même, le bloc Skyactiv-G de 90 chevaux se montre le compagnon idéal pour la ville. A la fois vigoureux, souple et peu gourmand en carburant, le 4 cylindres atmosphérique est au top. Quelques légères vibrations peuvent survenir lors de l’activation du système Stop and Start (i-stop).  Le système de freinage d’urgence est en revanche très intrusif et il se déclenchera trop facilement, dommage !

Mazda2 2017

Nous avons pu essayer la citadine sur route et autoroute. Le terrain où elle sera le moins à l’aise est clairement l’autoroute même si, celle-ci se prêtera facilement au jeu. Le petit « 4 pattes » aussi rageur soit-il, ne peut compenser son manque de puissance. Les 90 chevaux permettront de rouler à la limitation de vitesses en revanche il faudra anticiper pour les manœuvres de dépassement. Coté insonorisation, la Mazda est tout à fait correcte avec quelques bruits aérodynamiques mais aussi moteur lorsqu’il faut le cravacher pour dépasser. Là où la petite Mazda 2 se montre surprenante, c’est clairement sur départementale ! La Japonaise respecte parfaitement l’esprit Jimba Ittai (faire corps avec sa voiture). La Mazda se montre ludique à conduire tant sur le plan de la conduite que sur celui du ludique. Le couple moteur/ boite est harmonieux et réussi. Le levier de la boite à (seulement) 5 rapports offre un guidage correct à l’image de la gamme Mazda ! Le châssis et les suspensions font parfaitement leurs rôles avec une pointe de ludique très agréable. Au final, cette Mazda 2 est vraiment un bon compromis pour les personnes habitant proche d’une grande ville et ayant un trajet quotidien mêlant ville / route voire autoroute.

Mazda2 2017

Acheter une Mazda 2

Bourrée de qualités, la Mazda 2 fait preuve de nombreuses qualités. Elle se montre parfaitement équipée et dès l’entrée de gamme de celle-ci. La citadine venue du pays au soleil levant ne propose que peu d’options. Sur notre modèle d’essai, on ne peut cocher que les options peinture métallisée (400 €) et la navigation à 500 €. Les tarifs débutent à partir de 16 650 € pour la version « de base » et vont jusqu’à 19 950 Euros pour le haut de gamme Sélection. Notre version d’essai est une Dynamique et son prix est de 19 950 Euros. Les prix peuvent sembler un peu au-dessus de la concurrence mais il faut comparer la Mazda 2 face à ses concurrentes équipées des mêmes options et à ce petit jeu la Nippone à de vrais arguments !

Mazda2 2017

Conclusion

Attrayante, amusante, la Mazda 2 a de nombreuses qualités qui pourraient facilement séduire de futures acquéreurs. La puce de la gamme Mazda fait honneur à son blason en respectant l’esprit Jimbai Ittai si cher à la marque. La Mazda 2 est en quelque sorte un OVNI dans le monde des citadines et elle se fait remarquer de par sa plastique et son esprit tourné vers le plaisir de conduite et cela chez Auto-Lifestyle, on adore !

Mazda2 2017

On aime : le design Kodo, le Soul Red Métalisé, sa polyvalence

On aime moins : le système de freinage d’urgence trop intrusif, les connectiques USB / allume cigare apparents.

Mazda2 2017

 

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire