Auto Lifestyle

Essai : Kia Stonic Launch Edition T-GDI 120 ch BVM6

Essai : Kia Stonic Launch Edition T-GDI 120 ch BVM6

0 commentaire 📅01 février 2018, 08:09

Le segment des SUV urbains s’enrichit d’un nouveau venu : le Kia Stonic. Présenté il y a un an, il est arrivé depuis la fin d’année en concession.

Et c’est donc l’édition de lancement que nous avons décidé d’essayer dans une teinte Jaune Imperial qui a égaillé notre test sous la grisaille parisienne.

Sous le capot, le moteur essence 1.0L T-GDI de 120 chevaux. Un 3 cylindres sur lequel nous reviendrons un peu plus tard.

Kia Stonic : design et vie à bord

Design extérieur

Le Kia Stonic est arrivé sensiblement en même temps que son cousin, le Hyundai Kona que nous avons déjà pu essayé. Pour autant, en terme de design les 2 constructeurs sud-coréens nous proposent des SUV urbains très différents l’un de l’autre.

Kia Stonic Launch Edition T-GDi 120 ch BVM6

Alors que Hyundai a décidé de proposer un design audacieux, chez Kia on reste dans l’esprit du reste de la gamme avec un design certes plus simple mais avec un caractère sportif séduisant.

En septembre 2007, au salon de Francfort, Peter Schreyer, le designer de la marque, dévoile la calandre qui permet aujourd’hui facilement d’identifier les modèles de la marque. Nommée Tiger Nose, celle-ci, ajustée au fil des ans, est présente sur l’ensemble des véhicules de la gamme depuis. Le Stonic ne fait pas exception.

Kia Stonic Launch Edition T-GDi 120 ch BVM6

La garde au toit est contenue, la ligne de caisse haute et les vitres tassées donnent une allure dynamique à l’ensemble.

Kia Stonic Launch Edition T-GDi 120 ch BVM6

A l’arrière, la sobriété est de mise. Les ailes élargies renforcent le côté sportif et l’ensemble est plaisant à voir.

Kia Stonic Launch Edition T-GDi 120 ch BVM6

Kia a clairement misé sur le design, premier critère d’achat des SUV urbains, en nous proposant un design séduisant, aux airs sportifs. Ici souligné par ce jaune impérial qui lui va comme un gant. Il est d’ailleurs possible d’avoir celui-ci avec le toit noir qui vient ainsi souligné son profil dynamique.

Kia Stonic Launch Edition T-GDi 120 ch BVM6

Habitacle

Kia Stonic Launch Edition T-GDi 120 ch BVM6

A l’intérieur, on retrouve la planche de bord de la Rio. Celle-ci présente bien, elle est fonctionnelle avec son écran de 7 pouces surélevé pour être dans le champs de vision du constructeur. Le volant à méplat est toutefois un peu trop fourni en boutons.

Kia Stonic Launch Edition T-GDi 120 ch BVM6

L’habitacle, globalement sombre est relevé seulement par 2 inserts de couleur argent sur notre modèle. D’autres couleurs sont cependant disponibles et permettent d’égayer davantage l’ensemble. Les contre-portes ornées de plastiques gris plus clair participent à éclaircir l’intérieur.

Kia Stonic Launch Edition T-GDi 120 ch BVM6

Parmi les fonctionnalités notables, un chargeur à induction pour les smartphones compatibles disposé en bas de la console centrale. Apple CarPlay et Android Auto sont également disponibles vous permettant de profiter du meilleur de votre smartphone dans votre voiture.

Kia Stonic Launch Edition T-GDi 120 ch BVM6

A l’arrière, les passagers auront suffisamment de place pour voyager confortablement.

Kia Stonic Launch Edition T-GDi 120 ch BVM6

Le coffre est dans la moyenne de la catégorie avec quelques 352 litres. Il reste cependant loin de la capacité du leader du segment, le Renault Captur.

Kia Stonic Launch Edition T-GDi 120 ch BVM6

Avant de passer à l’essai à proprement parlé, je vous propose de vous faire votre propre idée sur cet habitacle via une vue à 360° :

Kia Stonic 1.0L T-GDI 120 ch BVM6 : essai

Nous avons eu ce nouveau SUV de Kia durant 5 jours. L’occasion pour nous de l’appréhender aussi bien dans une situation habituelle de trajets en direction du bureau, principalement en ville et sur voies rapides qu’en weekend, dans un contexte plus loisirs, avec une promenade en forêt.

Kia Stonic Launch Edition T-GDi 120 ch BVM6

Comme annoncé en introduction, nous avons essayé le Stonic avec la motorisation 1.0L T-GDI. Un moteur essence 3 cylindres qui développe 120 chevaux. Celui-ci est associé à une boite de vitesses manuelle à 6 rapports.

Kia Stonic Launch Edition T-GDi 120 ch BVM6

Il s’agit de la même motorisation que celle que nous avions eu lors de nos essais du Kona de Hyundai. C’est donc un moteur qui nous est familier et qui nous satisfait à chaque fois. En effet, celui-ci se montre vif et largement suffisant pour rouler aux limitations de vitesse en rigueur sur l’Hexagone tout en sécurité grâce à sa bonne capacité de relance qui nous permet de réaliser des dépassements sereinement.

En ville, le Stonic se montre à son aise. Entre son gabarit contenu et sa garde au sol surélevée, il est facile de se faufiler dans la circulation.

Sur voies rapides et autoroute, le moteur se montre comme je le disais largement suffisant pour entamer des dépassements en toute sécurité. La direction assistée électroniquement se montre assez précise permettant de bien se positionner dans les courbes et ne pas prendre trop de roulis. En ce sens, les suspensions ne se montrent ni trop fermes ni trop souples. Voyager à son bord est donc très agréable puisqu’on ne sent pas trop les aspérités de la route sans pour autant se retrouver avec une suspension chewing gum.

Kia Stonic Launch Edition T-GDi 120 ch BVM6

Alors que le Stonic se montre économique en ville, autour de 7 L/100 km, il se montre plus gourmand à rythme plus élevé, atteignant facilement les 9 L / 100 km de moyenne. C’est souvent le soucis de ces petits 3 cylindres très économiques à bas régimes mais qui, poussés un peu plus dans leurs retranchements, montrent une consommation équivalente voire plus élevée que sur des 4 cylindres équivalents en terme de puissance. Le comportement plus vif sur des petits moteurs fera cependant préférer le 3 cylindres avec son turbo.

Comme son cousin, ce SUV urbain se montre très polyvalent. Un petit peu moins, toutefois puisque celui-ci n’est pas disponible avec la transmission intégrale. Cette motorisation est la plus puissante proposée à ce jour par Kia sur ce modèle, également disponible avec un 1.4L ISG essence de 100 chevaux et un 1.6L CRDi, diesel donc, de 110 chevaux. Une motorisation plus puissante serait la bienvenue pour ceux qui envisagent de voyager souvent avec pour plus de confort encore. Enfin, à mon sens, il manque à ce jour la boite à double embrayage pour répondre à la demande actuelle pour appréhender plus sereinement les embouteillages !

Pour compléter cet essai, nous vous proposons notre vidéo :

Les tarifs

Ce Stonic Launch Edition s’affiche à partir de 21 490 €. Sur notre version d’essai, on ajoute 550 € pour la teinte Jaune Imperial. Pour un extérieur bicolor : blanc et noir, gris et orange, rouge et noir ou jaune et noir comptez 900 €.

Nous sommes ici sur une finition déjà élevée puisque le SUV est proposé au prix d’appel actuel de 16 990 €, 3 000 € de moins que ses principaux concurrents : Renault Captur, Citroën C3 Aircross ou Seat Arona pour ne citer que les plus récents.

Conclusion

Pour conclure sur cet essai, j’ai été séduite par le design de ce SUV urbain, qui dans cette teinte ne manque pas d’attirer les regards et les questions des passants. Son design, globalement plus sportif que ses concurrents grâce à sa garde au toit abaissée le différencie bien et devrait permettre qu’il se distingue. A l’intérieur, on regrettera de ne pas forcément retrouver cet esprit, avec un habitacle plus conventionnel. Pour autant c’est bien fini et on ne relève pas de faute. Côté comportement, il se montre à la hauteur de ce que l’on peut attendre d’un véhicule avant tout dédié à la ville mais qui saura s’aventurer en dehors de cette dernière le temps d’un weekend.

Les plus : son design, ses fonctionnalités bien en phase avec les attentes actuelles, son tarif attractif

Les moins : les absences de transmission intégrale et boite à double embrayage, l’habitacle un peu trop conventionnel

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Elodie Delion Lescaroux
Elodie Delion Lescaroux

Après une formation marketing en école de commerce, je me suis orientée vers les métiers du web et de l'auto. J'ai travaillé durant 3 ans en tant que chef de projet et community manager chez Digital Dealer, agence web destinée aux distributeurs automobiles. Depuis je suis directeur marketing d'un groupe de distribution automobile parisien. Rédactrice de 2010 à 2013 pour Web&Luxe.com, j'ai finalement décidé de monter mon propre blog pour partager avec vous ma passion.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire