Auto Lifestyle

Essai Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Essai Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

0 commentaire 📅05 octobre 2017, 08:07

La Jaguar XF est la grande berline de la marque au félin, elle se place dans la gamme du constructeur Britannique entre la XE et la luxueuse limousine Jaguar XJ. Apparue pour la première fois en 2008, la XF a été récemment renouvelée (en 2015) avec une seconde génération totalement inédite. Celle-ci a pour objectif de bousculer le segment et ainsi de venir chatouiller les Allemandes sur leurs terrains de jeu favori ! Alors ou se situe cette Jaguar XF comparée à la concurrence Germanique ?

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Essai Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch : Design et vie à bord

Design Extérieur

Le style de la vénérable marque Britannique a clairement évolué depuis son rachat par Tata Motors en 2008 et surtout sous la patte de Ian Callum (directeur du pôle design) et cette nouvelle génération de Jaguar XF en est clairement l’image. Le style de la berline de Coventry tranche clairement avec ce que l’on retrouve dans le segment et on ne va pas s’en plaindre !

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Les lignes de la « Jag » sont affirmées en particulier à l’avant. On retrouve la calandre typique de la marque qui permet d’identifier immédiatement qu’il s’agit d’une Jaguar.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

La forme des feux full-LED adaptatifs (en option à 1 592 Euros) apporte davantage de caractère (qui plus est avec la signature lumineuse spécifique) à la face avant puisque ces feux dictent les lignes du long capot.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Encore un rappel de la longue histoire de la marque. De profil, la berline du félin en impose ! Il faut dire que la Jaguar XF frôle les 5 mètres (4,96 m) de long.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Là aussi, les rappels chers à la marque sont présents notamment avec la balle (Ian Callum est un fan du célèbre agent secret James Bond) se situant au niveau de l’aile avant.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Cet élément de design a été lancé sur le coupé sportif F-Type dès sa sortie et a ensuite été intégré au fur et à mesure sur l’ensemble de la gamme Jaguar. La ligne de la XF est à la fois dynamique et classieuse et l’apport des jantes optionnelles Matrix-Argent de 20 pouces affirme encore un peu plus la personnalité de la berline Anglaise.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Les diverses touches de chromes de la calandre, du bouclier avant, du cerclage des vitres, de la malle arrière et des deux sorties d’échappement ajoutent la touche luxueuse qui va de paire avec la finition haut de gamme Portfolio. La partie arrière de cette auto est à la fois dynamique mais aussi classique.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Dynamique car la vitre arrière est très inclinée et le dessin se rapproche d’un coupé mais au détriment de la visibilité. En revanche, la poupe du félin est plus conventionnelle avec de larges feux arrière.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Petit détail sur notre modèle d’essai qui aurait pu faire l’objet d’un traitement plus poussé, le bas du pare-chocs. La partie se situant entre les deux sorties d’échappement est en plastique noir est-il aurait mérité un traitement plus haut de gamme à l’image de l’ensemble du design de cette Jaguar XF.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Finalement cette Jaguar XF est quasi-parfaite et ses lignes font encore plus « chics » en particulier dans cette teinte Dark Sapphire. Le félin montre clairement les crocs face à la concurrence en particulier allemande avec un design affirmé et différenciant dans un segment où les berlines se ressemblent trop !

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Habitacle

Dès l’ouverture de la portière, l’habitacle respire le luxe et en particulier dans ces teintes beiges et grises (Oyster/ Light Oyster). La luminosité est très appréciable et présente grâce au toit ouvrant panoramique (option à 1 286 Euros)  L’inspection débute de suite tant je suis séduit par ces teintes et la qualité de présentation. A vous de vous en rendre compte par vous même avec cette vue à 360° degrés de l’habitacle :

On se rend de suite compte que les cibles sont les berlines Allemandes et il faut dire que le constructeur Anglais a mis les petits plats dans les grands. Les autos germaniques n’ont qu’à bien se tenir !

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

On constate de suite que nous sommes en présence de la version la plus luxueuse, la portfolio. Les assemblages sont de bonne facture aussi bien sur les parties apparentes que celles qui sont masquées. On note la présence de quelques plastiques durs en parties basses de la console mais ils sont de bonne qualité et la teinte claire fait clairement diversion.  L’ambiance globale est la même que dans le SUV Jaguar F-Pace (que nous avons essayé récemment) et l’ensemble de la gamme.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Dès l’installation derrière le volant de la XF, une chose m’interpelle de suite, l’espace ? Malgré son gabarit important, les deux places avant sont confortables mais on est moins à l’aise que nous pouvions l’imaginer en admirant l’auto.

En revanche, les passagers arrière auront la belle vie ! La banquette se veut confortable, la garde au toit excellente tout comme celle au niveau des jambes.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Prévue pour cinq personnes, la berline Britannique se plie facilement à l’exercice. Toutefois le passager se trouvant sur la place centrale arrière ne sera pas aussi bien installé que ses acolytes de droite et de gauche. La faute à un dossier un peu bombé et surtout au large tunnel de transmission.

Le confort sera de mise et les passagers pourront régler facilement la ventilation grâce à des commandes indépendantes.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Coté coffre, le félin est généreux car celui-ci offre un volume de 540 litres (pouvant aller jusqu’à 885 litres maximum) soit quelques litres de plus que les concurrentes venues d’Outre-Rhin.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Là où il faut saluer la marque anglaise, il faut aussi souligner la mesquinerie ! Ne pas avoir installé un cache en plastique ou tissus en partie haute du coffre gâche l’aspect qualitatif global ressenti.

Technologiquement, notre Jaguar XF est équipée du Pack optionnel InControl Touch Pro qui comprend le système audio Meridian de 380 w, le InControl Touch Pro et le tableau de bord virtuel.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Ce système est accessible via l’écran couleur/ tactile se situant au centre de la console centrale mais également pour le conducteur via l’écran 12,3 pouces qui se situent en lieu et place des compteurs classiques.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

L’avantage de ce système bénéficiant de deux écrans digitaux (Dual View) est que le conducteur peut afficher le GPS devant lui et le passager peut naviguer dans les nombreux menus et applications disponibles, voire regarder un film.

Qui dit berline et qui plus est chez Jaguar, dit confort.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Sur ce point la XF est tout simplement magique ! On pourrait la qualifier de tapis survolant la chaussée. Le confort est clairement un atout de la « Jag » de par sa sellerie mais également ses suspensions qui sont parfaitement calibrées. Au final, cette nouvelle Jaguar XF est comme pour le design extérieur, une vraie réussite !

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Essai Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch : la conduite

Sur le papier, la berline de Jaguar affiche des chiffres attrayants. Moteur V6 3 litres Diesel de 300 chevaux avec un couple de 700 Nm disponible dès 2 000 tr/min, boite automatique à 8 rapports, propulsion et un poids à vide de 1 750 kg. On peut dire que le félin ne déçoit pas !

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Notre essai s’est déroulé en majorité sur route et autoroute. Nous sommes rentrés dans la capitale Parisienne pour un court trajet de seulement 10 kilomètres. La ville est le terrain où la XF est la moins à l’aise, non pas en terme de comportement mais plutôt à cause de ses dimensions. Celle-ci mesure 4,96 m de long et 1,88 m de large et forcément dans nos centres villes embouteillés aux rues étroites, notre Jaguar a parfois du mal à manœuvrer. De même lorsque qu’est venu le temps de chercher une place de stationnement.  En revanche, la conduite se fait à un doigt avec une direction souple et précise, une boite automatique qui égrène les rapports comme un métronome sans aucun à-coups et un moteur qui évolue toujours à bas régime et dans un silence de cathédrale notamment grâce au monstrueux couple de 700 Nm. Elle sera la compagne idéale des chefs d’entreprise tant son confort est excellent !

Le terrain de jeu favori de la « Jag » est clairement l’autoroute. C’est une voiture taillée pour faire des trajets au long court. Le bloc V6 se montre discret mais hyper réactif : à la moindre sollicitation du pied droit et avec 300 chevaux, les dépassements deviennent une véritable formalité ! La poussée est forte et linéaire. L’insonorisation est excellente et les bruits du 3 litres Diesel ou encore des flux d’air sont quasiment impossibles à déceler. Le confort est toujours autant au rendez-vous et c’est clairement le point fort de cette seconde génération de Jaguar XF. Jusque-là, la berline de Coventry s’est montré parfaite mais sans surprise.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Mais cela change dès que l’on passe sur le réseau secondaire et que l’on en demande davantage « au Jaguar ». Celui-ci étant une berline, je ne l’attendais pas sur le terrain du dynamisme et pourtant la XF se prête volontaire au jeu grâce à la propulsion. Le comportement est excellent, les mouvements de caisse sont parfaitement contenus et ce, malgré le poids proche de 1,8 tonne. La direction est un vrai régal pour une berline et surprend par sa consistance et sa précision. L’auto est longue et pourtant elle se montre joueuse notamment grâce à la puissance distillée uniquement aux roues arrière. Les conducteurs avisés pourront même s’octroyer quelques dérives du train arrière grâce à un ESP permissif. Ce comportement dynamique et joueur est une véritable surprise ! L’autre surprise vient de la consommation qui est plutôt contenue comparée aux nombre de cylindres et la puissance du bloc Diesel. Ainsi la consommation moyenne durant notre essai aura été de 7,7 l au 100 kilomètres. A noter que celle-ci descend facilement sous la barre des 7 litres sur autoroute. Dynamique, confortable, sobre, bien insonorisée, la Jaguar XF de seconde génération est une excellente berline routière.

Acheter une Jaguar XF

Les tarifs de la gamme XF débutent à partir de 41 820 Euros. A ce tarif, la berline sera équipée du petit 4 cylindres Diesel de 163 équidés et de la finition de base. Comme tout bon modèle Premium, le prix de la Jaguar monte rapidement grâce notamment à la longue et riche liste d’options. Ainsi, notre modèle d’essai s’affiche à un peu plus de 80 000 Euros. On notera également que la gamme XF s’est agrandit récemment avec l’arrivée du break dénommé Sportbrake. Celui-ci offre les mêmes qualités que sa sœur berline mais avec une habilité encore supérieure.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

Conclusion

Bourrée de talent, la seconde génération de Jaguar XF marque vraiment l’âge de maturité de ce modèle. Il n’y a pas grand-chose à lui reprocher et elle se hisse largement à la hauteur des Audi A6, Mercedes Classe E ou encore BMW Série 5. La berline Anglaise se montre comme une excellente alternative aux marques Allemandes et je dirai même que la Britannique aurait de quoi en apprendre à ses concurrentes germaniques. La féline XF a même un atout dans sa manche, son coté « So British », son blason et son design qui la démarquent clairement sur son segment.

Jaguar XF Portfolio V6 3L Diesel 300 ch

On aime : la polyvalence entre confort et dynamisme, son design, le blason Jaguar, le moteur plein à tous les étages.

On aime moins : Quelques détails de finition, le tarif très Premium, la visibilité arrière réduite.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire