Auto Lifestyle

Essai : Jaguar F-Pace S V6 3L Diesel 300 ch BVA AWD

Essai : Jaguar F-Pace S V6 3L Diesel 300 ch BVA AWD

0 commentaire 📅27 juillet 2017, 08:04

Jaguar France nous a confié les clés de son dernier bébé, le F-Pace. Il s’agit du tout premier SUV produit par la marque au félin et lancé en 2015. Tout comme son petit frère le Jaguar E-Pace qui vient juste d’être présenté, Le F-Pace se fait remarquer de suite dans les allées du Salon de Francfort mais surtout par son record du monde du plus grand looping en voiture (le 17 septembre 2015). Ce nouveau modèle qui a intégré la gamme Jaguar depuis maintenant 2 ans marque un vrai tournant pour le constructeur Britannique. Sur un segment si concurrentiel qu’est celui des SUV Premium, le félin a fort à faire. Pour cet essai à la découverte de ce nouveau venu, Jaguar France nous a confié un F-Pace S Diesel de 300 chevaux. Alors que vaut-il ?

Jaguar F-Pace

Jaguar F-Pace S V6 3L Diesel 300 ch BVA AWD: Design et vie à bord

Design extérieur

Impossible de le rater car il en impose ! Il faut dire que le félin mesure 4,73 m de long et 1,94 m de large. Même avec ces mensurations, le SUV Jaguar offre des lignes musclées avec de nombreux rappels aux autres modèles de la gamme du « gros matou ».

Jaguar F-Pace

Ainsi on retrouve le calandre et le long capot de la luxueuse berline XJ et à l’arrière les larges hanches ainsi que les feux sont dérivés de la magnifique sportive F-Type. Les lignes de l’Anglais sont clairement dynamiques et elles sont mises encore plus en avant avec cette finition S, So Sport !

Jaguar F-Pace

Ainsi on retrouve un kit carrosserie S qui inclue des bas de caisse ainsi que des boucliers (avant et arrière) spécifiques S. Le look sportif de notre F-Pace S est d’avantage souligné de profil par l’adoption de joints en finition Satin Chrome (noir) et de magnifiques et imposantes jantes Turbine à 9 branches optionnelles de 22 pouces.

Jaguar F-Pace

Jaguar F-Pace

On retrouve sur ce SUV venu d’Outre-Manche, les marques spécifiques du constructeur au félin avec la calandre typique ou encore la demi balle que l’on retrouve sur les ailes de l’ensemble de la gamme.

Jaguar F-Pace

Rappelons que cet élément est apparu pour la première fois sur le concept F-Type dessiné par Ian Callum. M. Callum est un grand fan du célèbre agent secret, James Bond et que celui-ci a participé au design de plusieurs modèles de chez Aston Martin d’où cet élément commun et présent sur toute la gamme Jaguar.

Jaguar F-Pace

Revenons-en à notre F-Pace qui offre un design particulièrement désirable. Personnellement j’ai un coup de cœur sur la partie arrière de cette auto avec ses ailes galbées, ses feux étirés et sa lunette arrière inclinée faisant penser à un coupé.

Jaguar F-Pace

Un joli coup de crayon qui permet de souligner l’allure dynamique et sportive de ce véhicule.

Jaguar F-Pace

Habitacle

Dès l’ouverture de la porte, on sent de suite que nous sommes dans un véhicule Premium. L’ensemble respire clairement la qualité de par la qualité d’assemblage et les matériaux retenus. Le design du tableau de bord est raccord avec celui de l’extérieur et respire le dynamisme. Le cuir est omni-présent.

Jaguar F-Pace

Jaguar F-Pace

On le retrouve partout, sur le tableau de bord ou encore les sièges sports. L’ensemble est parfaitement fini et j’adore le ciel de toit en suédine noire qui augmente l’ambiance chic et sportive de ce F-Pace S. Une fois la marche enjambée pour s’installer dans le véhicule, le conducteur trouve rapidement sa place au poste de conduite. Il faut dire que tout est réglable avec des sièges électriques ou un volant réglable en hauteur et profondeur.

Jaguar F-Pace

L’ergonomie est également bien pensée avec des commodos qui tombent sous les doigts. Cependant, une fois installé derrière le volant multifonctions qui arbore le félin en son centre, une chose me choque. La casquette se trouvant au-dessus du large écran (qui remplace le tachymètre et le compte-tours) est en plastique dur et dénote dans cette ambiance tout comme la trappe de boite à gants.

Jaguar F-Pace

L’ambiance globale est excellente et l’habitacle est baigné de lumière grâce au large toit ouvrant panoramique. La nuit venue, l’ambiance changera et fera la part belle à une lumière bleue pale (nommé Phosphor Blue en interne) très sympa et zen.

Jaguar F-Pace

Dès la mise en route de l’auto, on apprécie la cinématique de la commande de boite de vitesse. La large molette ronde sort et se met à disposition du conducteur. En dessous de cette commande on trouve des touches permettant de choisir entre 4 modes de conduite (Dynamique, Normal, Eco et adhérence faible Pluie/ Neige). Ces modes agissent directement sur le moteur, la boite de vitesse, les suspensions ainsi que la couleur des compteurs digitaux.

Jaguar F-Pace

Jaguar F-Pace

La planche de bord est simple et elle permet de trouver rapidement les réglages souhaités comme pour la climatisation bizone par exemple. Simple est le terme qui peut également qualifier le système d’info-divertissement accessible via un écran tactile couleur.

Jaguar F-Pace

Connecté son Smartphone est une formalité tout comme passer un appel ou mettre sa musique que l’on pourra écouter via le système audio Méridian (11 hauts parleurs). Lors de mon essai sur une semaine je ne me suis peu servi du GPS mais pour la bonne forme j’ai tenté l’expérience. Expérience concluante avec des commandes simples et rapides. La destination est entrée rapidement et c’est partie.

Jaguar F-Pace

Côté ludique j’ai trouvé un écran permettant de voir en direct le fonctionnement du système AWD afin de voir si c’est le train avant qui tracte ou l’arrière qui propulse. Une animation amusante.

Jaguar F-Pace

Niveau connectivité, le F-Pace fait la part belle et l’ensemble de la famille trouvera un point où se charger. Ainsi sous l’accoudoir central on trouve 2 ports USB et une prise 12 volts. Les places arrière sont également bien logées avec 3 prises (une 12 volts et 2 5 volts).

Jaguar F-Pace

Jaguar F-Pace

L’autre point que je tiens à souligner est le confort. Ce félin F-Pace offre un excellent compromis entre le coté dynamique et le confort. On est parfaitement installé tant à l’avant qu’à l’arrière. Malgré la lunette arrière très prononcée et plongeante, les passagers arrière ne le ressentent pas du tout.

Jaguar F-Pace

A l’ouverture de la porte arrière on note la présence d’un large, disgracieux et énorme morceaux de plastique qui se situe au-dessus de l’aile du véhicule. Aussi peu qualitatif soit-il, cet élément est bien pensé car il permet d’éviter les rayures sur la carrosserie mais masque également les nombreux points de soudures de la carrosserie. Cerise sur le gâteau, il se change facilement et son coup est faible afin de pouvoir le remplacer en cas de rayures. Ils ont vraiment pensé à tous les ingénieurs de « Jag ». Le volume du coffre est dans le haut de la catégorie avec une moyenne de 110 litres de plus que la concurrence. Il offre de base 650 litres et un volume maximum de 1 740 litres une fois la banquette arrière rabattue.

Jaguar F-Pace

L’insonorisation est également très bonne. Aucun bruit parasite n’est à souligné ni dans l’habitacle ni à l’extérieur si ce n’est les inévitables mais contenus nuisances aérodynamiques. Au final, l’habitable de ce Jaguar F-Pace est excellent et ne souffre de quasiment pas de défauts. Il est à l’image de la marque, à la fois sportif et luxueux d’autant plus qu’il est magnifié dans cette finition S.

Jaguar F-Pace

Jaguar F-Pace S V6 3L Diesel 300 ch BVA AWD : essai routier

Le félin sort les griffes ! Il faut dire que dès le lancement de son premier SUV, Jaguar a expliqué que le dynamisme et le plaisir de conduite avaient été au cœur de son attention. Notre modèle d’essai est un F-Pace S équipé du gros V6 Diesel de 300 chevaux (avec un monstrueux couple de 700 Nm à 2 000 tr/min) couplé à une boite automatique à 8 rapports et en transmission intégrale. Dès les premiers tours de roues, on sent que le cahier des charges a été respecté par les ingénieurs Britanniques.

Jaguar F-Pace

Le félin est typé propulsion afin de mieux enrouler les virages et d’augmenter son caractère sportif. On distingue très bien son fonctionnement depuis l’interface évoqué dans les lignes précédentes. Le Jaguar F-Pace n’en reste pas moins un SUV équipé de la transmission intégrale et en cas d’adhérence plus faible sur le train arrière, la puissance est immédiatement rebasculée sur l’avant sans même que le conducteur ne s’en rende compte ! Malgré son gabarit imposant, le « Jag » est agile ! Propulsion et 300 chevaux, le cocktail est explosif et malgré les 1 884 kg (grâce à l’utilisation massive d’Aluminium), le félin détale ! Ainsi le 0 à 100 est abattu en 6,2 secondes grâce aussi à la boite auto ZF qui engraine les rapports à la vitesse lumière. Grâce au couple énoncé plus haut, les reprises sont un point fort sur l’autoroute et doubler devient une véritable formalité. Coté direction, le F-Pace est aussi surprenant pour un véhicule de cette catégorie. Celle-ci se montre étonnamment précise et remonte bien les informations de la route. Attention tout de même, les magnifiques jantes de 22 pouces ont une vilaine tendance à suivre les aspérités de la chaussée ! Pour le moment, le tableau est idyllique et j’avoue être très surpris par le coté dynamique de « l’engin ». Il pourrait donner quelques leçons à certains SUV Allemands mais également aux berlines sportives ! Coté freinage, le tableau est un peu plus terne mais il fallait si attendre. Le F-Pace freine fort mais à chaque sollicitation un peu violente du pied gauche, on ne peut s’empêcher de sentir le poids du « gros matou » ! L’ensemble châssis et suspensions font parties du haut du panier de la catégorie des SUV Premium. Les mouvements de caisse sont maintenus sans pour autant se retrouver sur une planche de bois ! Au quotidien et surtout en ville, le gabarit du félin oblige à régulièrement faire attention aux alentours. De plus, les jantes seront largement exposées lors de manœuvres de stationnement car la visibilité à l’arrière est limitée. L’option comprenant la caméra de recul est donc fortement recommandée !

Jaguar F-Pace

Ses terrains de jeu favoris se nomment autoroutes et départementales car le SUV venant de Coventry (Angleterre) est un véritable dévoreur de bitume. Je mettrai particulièrement en avant son rapport dynamisme/confort car celui-ci est un modèle du genre. On pourrait facilement comparer notre F-Pace à un canapé roulant tant son confort est remarquable. Coté consommation, notre matou se montre un peu gourmand avec une moyenne de 9,4 litres au 100. Notre trajet a été composé de 1/4 d’autoroute, 1/4 de départementales et le reste de ville. En conclusion, on peut vraiment dire que « Le » Jaguar montre les crocs ! Arrivé avec du retard sur le marché très concurrentiel des SUV Premium, le Jaguar F-Pace se fait remarqué par ses atouts dynamiques mais aussi son aspects confort. Bravo à Jaguar pour avoir réussi à suivre son cahier des charges et offrir du plaisir de conduite. Le premier SUV de la marque Anglaise se place d’office dans les premiers de sa catégorie de par son rapport plaisir de conduite/confort !

Jaguar F-Pace

Acheter un Jaguar F-Pace

Le Jaguar F-Pace arrive sur un marché déjà fourni. Ces tarifs débutent à partir de 44 410 Euros et compte tenu de ses atouts il peut jouer largement la gagne face au principaux concurrents allemands. L’offre de motorisation est large (de 180 à 380 chevaux) tout comme les finitions. Autant dire que les acheteurs auront largement le choix et trouveront le félin qui leur correspond. Comme toute marque Premium, les options se négocieront au prix fort et feront rapidement grimper la facture mais l’exclusivité a forcément un prix. Si vous souhaitez acquérir un Jaguar F-Pace S V6 Diesel comme celui de notre essai, il faudra débourser 84 005 Euros. Sachant que le modèle de base est à 78 350 Euros et que notre F-Pace possède quelques options comme le toit ouvrant panoramique, les jantes 22 pouces, la peinture métallisée et du Pack Confort. Le F-Pace se démarque forcément de ses concurrents de par son exclusivité.

Jaguar F-Pace

Conclusion

Pour une première incursion sur ce créneau, Jaguar frappe fort avec ce F-Pace ! Le Jaguar est désirable et ce ne sont pas les multiples torticolis créés à son passage qui me feront penser le contraire. Le design est une réussite tout comme l’habitabilité qui est clairement l’un de ses points forts. Je mettrai tout particulièrement en avant son compromis plaisir de conduite/confort qui est à mon sens le meilleur actuellement proposé dans ce créneau. Le félin frappe fort pour une première et on attend avec impatience les petits de la portée !

Jaguar F-Pace

On aime : le design, l’habitabilité, le compromis plaisir de conduite/confort, la simplicité du système d’info-divertissement.

On aime moins : le tarif à l’image du Premium, le manque de visibilité à l’arrière, la casquette d’instrumentation

Jaguar F-Pace

 

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire